Accueil Constructeurs La voiture du Titanic

La voiture du Titanic

210
2
PARTAGER

Si vous passez à San Sebastien, faites un tour au Microplix. Vous y verrez une Brush 1909 surnommée « la voiture du Titanic ».

Patrick Alanson Brush a été un peu oublié. Pourtant, cette ingénieur autodidacte eu un rôle crucial dans les débuts de l’automobile Américaine.
Vétéran de la guerre de Cuba, il est embauché en 1899 le cabinet d’ingénierie d’Henry Leland. Son premier travail est d’améliorer le rendement d’un moteur Oldsmobile. Le constructeur refuse finalement cette mécanique, car il lui aurait imposé de changer son outillage.
Henry Ford a démarré plusieurs entreprises avant de fonder « le » Ford que l’on connait. William Murphy et Lemuel W. Bowen ont ainsi financé la « Henry Ford Company ». En 1902, Ford en claque la porte et les deux hommes appellent Leland pour qu’il liquide l’affaire. Leland les convainc de poursuivre l’activité, mais sous le nom de « Cadillac ».  Brush est chargé de concevoir les toutes premières Cadillac.
En 1905, il quitte Cadillac avec Murphy et crée Oakland (future Pontiac) en réutilisant l’ex-futur moteur d’Oldsmobile.
A l’époque, de nouveaux constructeurs émergent tous les jours. En 1907, Brush s’associe avec un nouveau partenaire, Franck Briscoe et lance la marque Brush.
A l’aube des années 10, William Crapo Durant fonde General Motors, qui agglomère petit à petit les constructeurs Américains. Brush (l’homme) est embauché comme consultant. Il restera jusqu’à sa retraite. Il est mort en 1952.

Après le départ de Brush, Benjamin Briscoe (frère de Franck) tente de bâtir un rival de GM. Il fusionne les constructeurs Brush, Maxwell-Briscoe et Stoddard-Dayton sous la bannière United States Motor. Ce fut un flop et Brush disparu en 1913.
La « voiture du Titanic » est un Runabout de 1909. Elle dispose d’un monocylindre 10ch, qui lui permet d’atteindre 32km/h. Prix: 639$ (l’équivalent actuel de 300 000€.)
Au printemps 1912, cette Brush aurait du partir pour l’Europe, afin d’être exposée à Londres et à Paris. Elle attendait à New York, où elle devait embarquer à bord du Titanic. La suite, vous la connaissez, à cause de James Cameron et Céline Dion: le bateau n’arriva jamais à destination. Faute de Titanic, elle traversa l’Atlantique à bord de l’Olympic. Puis elle fila en Australie. A son volant, Francis Edwin Birtles fut le premier à traverser l’ile-continent par la route.
Depuis elle appartient à la Titanic Foundation. Ce serait également le plus vieux véhicule roulant qui n’aie jamais subit de restauration.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La voiture du Titanic"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
prop pulsion
Invité

Les jantes en bois, ça c’est la classe à l’état pur! 30000€ le cheval vapeur c’est vraiment donné!!

Jean-Content
Invité

Mince… je vais dire du bien d’une blague de JOEST… les raisons du naufrage du Titanic m’ont bien fait rire! 🙂

wpDiscuz