Accueil Rallye Final de la Coupe de France des Rallyes : David Salanon en...

Final de la Coupe de France des Rallyes : David Salanon en tête

105
0
PARTAGER
Retour sur la première journée de course de la Finale de la Coupe de France des Rallyes. David Salanon a pris la tête de la course en signant deux temps scratch en deux spéciales. Antony Mora, Gillet Nantet, Dommerdich …. Se retrouvent déjà à plus de 5 secondes.
Neuf spéciales et un peu plus de 100 kilomètres chronométrés doivent avoir lieu avant de donner le nom du nouveau Champion de la Coupe de France des Rallyes. A l’arrivée, voilà les déclarations des 3 premiers.
David Salanon, leader
« Je suis un peu surpris de me retrouver en tête car je découvre ce rallye ce qui n’est évidemment pas un avantage par rapport aux régionaux. On a crée un petit écart. Du coup, demain je ne partirai pas bille en tête, quitte à remettre la gomme si ça pousse fort derrière. Aujourd’hui, c’est la seconde spéciale que j’ai préférée. On avait bien choisi les pneus, des A11 devant et des gommes plus tendres derrière. La route était sèche mais plusieurs carrefours étaient sales. La pression parce que je partirai en tête demain ? En la matière, je relativise depuis 2007 où, en Championnat de France, j’ai perdu le titre sur crevaison à quatre ES de l’arrivée du dernier rallye. »
Antony Mora, deuxième au scratch
« J’ai gagné ici en 2004, 2008 et 2009. Fatalement, je pense à la passe de quatre mais il reste neuf spéciales… Cela étant, ma position ce soir constitue une bonne surprise d’autant que l’on a commis une petite erreur de pneus en montant quatre gommes dures alors qu’il aurait fallu du tendre devant. Evidemment, c’est la première spéciale mythique qui m’a donné les meilleures sensations. »
Philippe Brun, troisième au scratch
« Je suis très satisfait de cette première journée car pour tout vous dire, nous avions très mal reconnu. Heureusement, nous avons énormément bossé à la caméra. C’est dans la première spéciale que j’ai ressenti que nous serions bien dans le coup sur cette épreuve. Cette année, j’ai eu l’occasion de me frotter avec Salanon du côté de Grenoble, je sais qu’il sera dur à déloger. »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz