Accueil Actualités Entreprise Tata : appétit industriel outre-Atlantique ?

Tata : appétit industriel outre-Atlantique ?

51
1
PARTAGER

Dans le cadre de son expansion au niveau international, on prête régulièrement au géant indien Tata des envies de s’installer loin de ses terres natales. S’il veut s’installer en Afrique du Sud (pour y assurer la production de camions), on évoque de nouveau des souhaits de production de l’autre côté de l’Atlantique. Ce complexe, s’il n’y en a qu’un, servirait de base industrielle pour écouler la production en Amérique Latine mais aussi, supposition, sur le marché américain. Bref le retour du retour de cette rumeur.

A en croire le média brésilien O Estado de Sau Paulo, Tata ambitionne de faire sortir de terre un complexe industriel au Brésil ou encore au Mexique (Indica, Indigo et Nano). Concernant le Mexique, il s’agit plus simplement du retour d’une rumeur faisant état d’une une alliance avec Metalsa, un producteur de pièces automobiles établi sur place, lequel avait initialement démenti avant de faire marche arrière.

En complément, le constructeur indien aurait également fait savoir qu’il comptait établir deux autres usines dans le monde mais sans préciser les zones géographiques. Europe ? Asie ? Faîtes vos jeux. C’est un peu du reste comme le lancement de la Nano en Amérique du Sud, en Europe ou aux USA, on en reste aux mêmes bruits de couloir sans avancées concrètes malgré les déclarations de certains cadres Tata, déclarations sans lendemain…

A lire également. La Tata Nano produite au Mexique ? Et Nano aux USA ? Ratan Tata remet le couvert.

Source : AP, O Estado de Sau Paulo et CCFA.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz