Accueil Actualités Entreprise GM Strasbourg : un groupe belge entre en jeu

GM Strasbourg : un groupe belge entre en jeu

50
1
PARTAGER

Alors que la direction de GM Strasbourg avait annoncé la signature d’un accord de reprise entre son ancienne maison-mère General Motors Company (GMC), et son propriétaire actuel Motors Liquidation Company (MLC), un nouvel acteur industriel entre en jeu. Enfin plus exactement entre de nouveau après avoir déposé une offre de reprise en mai dernier, offre finalement retirée. Si une audience doit se tenir le 7 septembre prochain afin d’avaliser l’accord entre GMC et MLC, l’arrivée de la société belge Punch pourrait remettre cet accord en cause.

« Ces dernières heures, le groupe Punch a présenté officiellement auprès du tribunal des faillites de New York une nouvelle offre modifiée de dernière minute« , commente l’AFP qui a eu accès au document. Dans cette offre, le groupe belge prévoirait le maintien de tous les emplois et 3 millions de dollars pour la reprise du site de Strasbourg.

Rappelons que de leur côté, GMC s’est pour sa part engagé à reprendre son ancien site pour un euro symbolique, et à garder l’ensemble du personnel. Précisons pour conclure que et la direction et les syndicats affichent une nette préférence pour l’offre de GMC leur permettant d’adosser l’usine à un grand groupe industriel. Bilan le 7 septembre sauf si le jugement est ajourné.

A lire également. GM rachète à GM (ou presque) le site de Strasbourg et GM Strasbourg : l’accord de reprise signé.

A voir également. Galerie GM EN-V.

GM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in ShanghaiGM Unveils EN-V Concept in Shanghai

Source : GM.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz