Accueil Rumeurs et elucubrations Toyota prépare son retour en compétition… mais où ?

Toyota prépare son retour en compétition… mais où ?

47
8
PARTAGER

Depuis son retrait de la F1 à la fin 2009, Toyota n’a lancé aucun grand programme en compétition internationale. D’autres chats à fouetter, on l’a vu, mais un constructeur de ce rang ne peut rester hors des circuits et/ou des routes bien longtemps, car quoi que certains en pensent la compétition reste le vecteur d’image fondamental pour une marque d’automobiles. Le sujet est porteur puisque la presse japonaise se perd en conjecture ces jours-ci avec Autosport la semaine dernière puis Best Car aujourd’hui qui font un assez semblable état des lieux et des possibilités pour Toyota avec des choses que l’on savait déjà et d’autres pas encore.

Pour commencer, pas de série monoplace, en dehors de celles où Toyota est déjà actif au Japon : F3 et Formula Nippon. Pour le reste du monde, la F1 est désormais de l’histoire ancienne. Les séries circuit restantes les plus visibles internationalement sont l’endurance, et prioritairement Le Mans, le GT, le Tourisme et le DTM en voie d’harmonie réglementaire avec le Super GT. Autosport n’exclut aucune de ces quatre hypothèses.

Pour commencer, Le Mans reste très tentant pour Toyota. Cela fait plusieurs années que certains éléments de Toyota Motorsport poussent pour le retour de Toyota dans cette catégorie, avec un prototype hybride. La technologie a été déjà  testée, y compris en compétition via la Toyota Supra qui a remporté les 24 heures de Tokachi en 2007 (trois ans avant Porsche et la 911 GT3 hybride, soit dit en passant), et on aura remarqué que la Dome du Mans en 2008 avait un équipage très Toyota (Ito, Tachikawa, Kataoka). Le board n’a pas jusqu’ici donné le feu vert, mais le changement de règlementation plutôt favorable à une tentative hybride pourrait être le déclencheur. Toutefois on n’a pas encore d’éléments tangibles en faveur de cette hypothèse.

La seconde proposition est le Tourisme. Des responsables de Toyota ont été vus sur des épreuves du WTCC et récemment a été annoncé le retour du championnat tourisme japonais JTCC pour 2012, aligné sur la règlementation S2000 et soutenu par la plupart des constructeurs japonais. Reste à savoir si Toyota ne donnera pas priorité à ce championnat par rapport à une participation au WTCC, d’autant que le championnat japonais devrait avoir des épreuves communes avec le championnat chinois qui prend rapidement de l’importance pour tout le monde à mesure que le marché chinois explose. Nissan y est déjà officiellement présent avec la Tiida.

Mais la plus plausible des hypothèses circuit est la participation de Toyota au championnat FIA-GT1 avec la Lexus LF-A vue cette année en VLN. Contrairement au prototype qui a participé en 2008 et 2009, la voiture 2010 est apparue clairement a son lancement avec des ambitions plus larges que le seul Nordschleife. Nous nous interrogions déjà à l’époque sur la possibilité de voir la voiture en FIA-GT, et il semble bien que les choses soient très avancées en ce sens. Les coûts de développement de la voiture restent à amortir et la bonne visibilité du championnat en fait une proposition tentante. D’autant que l’ennemi intime Nissan est là pour engager une bataille qui pourrait également passionner au Japon… Attendons quelques mois pour une annonce officielle, sans doute à l’occasion du Toyota Motorsport Festival en novembre.

Malgré une audience essentiellement limitée au Japon, la série Super GT est très importante pour Toyota vis-à-vis de sa clientèle locale. L’image en ouverture de ce post, et qui est la couverture d’Autosport, représente ce que pourrait donner une FT-86 engagée dans ce championnat. La version de série de la voiture qui représente Toyota à ce jour, la Lexus SC 430, a vu la fin de la production le mois dernier et celle de course ne devrait pas continuer éternellement. Autosport prédit que sa remplaçante sera une FT-86 même si les pronostics sont hasardeux pour le moment, alors que le Super GT et le DTM sont en grande discussion pour l’unification des règlements à l’horizon 2013. C’est loin d’être gagné, mais si ça se fait Toyota pourrait jouer sur les deux tableaux.

Dernière catégorie possible, hors des circuits cette fois, le WRC. Traditionnel terrain de jeux de la marque, où Toyota a récolté le plus de lauriers internationaux, le rallye semble un choix naturel pour le constructeur et Best Car donne l’affaire comme quasiment faite pour 2012, soit avec une participation directe de Toyota soit avec un montage du type Prodrive/BMW, avec une voiture répondant à la nouvelle réglementation sur la base de l’Auris.

Alors, FIA-GT ? DTM ? Le Mans ? WTCC ? WRC ? ou tout à la fois ? Rien ne va plus, faites vos jeux.

Source : Autosport Japon et Best Car

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz