Accueil Sport auto Super GT 2010 – 6 : les outsiders à la fête pour...

Super GT 2010 – 6 : les outsiders à la fête pour les 700 km de Suzuka

76
1
PARTAGER

La course de longue haleine de Suzuka du mois d’août, cette année de 700 km comme en 2009, est la chance de l’année pour les moins performants du championnat de se refaire. Pour les meilleurs, en effet, les lests de pénalité réglementaires sont particulièrement lourds à porter sur ce circuit rapide, mais les quelques points qu’on peut y marquer seront précieux au moment du décompte final. C’est l’équipe ARTA qui signe enfin la première victoire de la HSV-010 orange no8, et en GT300 la Subaru Legacy B4 remporte elle aussi la première victoire de sa carrière, juste un an après être apparue timidement sur ce même circuit.

GT500

La Honda HSV-010 no8 de l’écurie ARTA, traditionnellement un des ténors du championnat, a depuis le début du championnat accumulé bourdes et malchances diverses et abordait ce rendez-vous prestigieux avec l’intention de sauver sa saison. Seule parmi les GT500, ARTA avait décidé d’aligner un troisième pilote auprès des habituels Ralph Firman et Yuji Ide : le très jeune (21 ans) Takashi Kobayashi qui fait actuellement ses classes en F3. Montant pour la première fois de sa vie dans une voiture de Super GT, il a impressionné le paddock en décrochant d’entrée la pole position. Une entrée fracassante dans la discipline, même si le lendemain ARTA décidait de faire confiance à ses deux pilotes habituels pour la course. En seconde position, la GT-R Nismo no23 confirmait sa forme ascendante du moment après la victoire ratée de peu à Sugo il y a trois semaines. Autre point notable de ces essais, la bonne performance de la Honda HSV-010 Epson Nakajima no32 dont les pneus Dunlop marchaient bien mieux que d’habitude et la dernière place de grille de la HSV-010 no18 de Duval-Kogure à cause d’un changement de moteur.

Au départ la HSV Arta s’envolait avec la GT-R Nismo en poursuite, mais bientôt deux autres HSV-010 s’invitaient dans la lutte pour la tête : la Raybrig no100 et l’étonnante Epson no32 qui prenait même la tête à la faveur des premiers ravitaillements, alors que la no8 était retardée à son stand pour enlever les débris du diffuseur arrière endommagé suite à une collision. La Honda Epson allait garder la tête pendant une bonne partie de l’épreuve alors que derrière la GT-R Nismo, seule en mesure de batailler avec les Honda ce dimanche, chutait en 4ème position suite à un tête à queue en dépassant une GT300. Aucune Lexus ne se montrait menaçante, la meilleure d’entre elles étant la voiture victorieuse 2009, la Kraft no35 de Ishiura/Oshima, qui se maintenant aux alentours de la 5ème position face à la HSV-010 no17 qui montrait en fin d’épreuve des velléités de se mêler à la course en tête.

Les choses se stabilisaient jusqu’à 25 tours de l’arrivée, à la nuit tombante, où le dernier acte se jouait. La HSV EPSON no32, rentrée pour son dernier ravitaillement, perdait une roue arrière en redémarrant… Le temps de reculer la voiture et de refixer la roue, les espoirs de bien finir étaient envolés. C’est la no8 qui héritait du commandement devant la no100 et la GT-R Nismo no23. Le pilote de la Nissan, Benoît Tréluyer, son habituel couteau entre les dents, revenait dans l’échappement de la Honda devant lui qu’il passait de façon acrobatique à la chicane au milieu du trafic pour prendre la seconde marche du podium entre les deux équipages Honda. Benoît portait ce week-end un brassard noir en hommage à Lionel Régal qu’il connaissait et appréciait et ses pensées sur le podium allaient vers le champion disparu. Plus loin, Loïc Duval et Takashi Kogure, suite à une course patiente et malgré un drive through dû à une erreur pendant le ravitaillement, prennent 2 petits points qui leur permettent de passer en tête du classement général.

GT300

Comme en GT500, l’auteur de la pole était une auto pas beaucoup vu jusqu’à présent, la Porsche Taisan no26. Mais contrairement à la catégorie supérieure, la Porsche ne faisait pas long feu et laissait bientôt place à la Corolla Axio no74 de Iguchi et Kunimoto qui passait une bonne partie de l’épreuve en tête, avant que la Subaru Legacy B4 no62 ne la dépose à la suite d’un ravitaillement particulièrement rapide. La Corolla orange se faisait ensuite passer en vue de l’arrivée par les vieux briscards de la Garaiya no43 qui prennent la tête du championnat à la faveur de la seconde place. C’est la première victoire de la Legacy qui a désespéré les fans de la marque pendant un an avant de montrer quelque potentiel lors des deux dernières courses. Les problèmes de jeunesse semblent résolus, mais elle a perdu dans l’affaire sa transmission intégrale pour devenir une propulsion…

Au championnat, Duval et Kogure sur la HSV no18 devancent dorénavant d’un point Ito et Wirdheim sur la SC430 no6 mais les 3 équipages suivants ne sont pas bien loin derrière, avec deux épreuves restant à disputer.

Prochaine épreuve les 11 et 12 septembre à Fuji

Crédit photos : GT Association, Honda, Toyota, Nissan

Pokka Summer Special

Classement GT500
1. 8 ARTA HSV-010 Ralph Firman/Yuji Ide/Takashi Kobayashi
2. 3 MOTUL AUTECH GT-R Satoshi Motoyama/Benoît Tréluyer
3. 100 RAYBRIG HSV-010 Takuya Izawa/Naoki Yamamoto
4. 17 KEIHIN HSV-010 Toshihiro Kaneishi/Koudai Tsukakoshi
5. 35 MJ KRAFT SC430 Hiroaki Ishiura/Kazuya Oshima

Classement GT300
1. 62 R&D SPORT LEGACY B4 Tetsuya Yamano/Kota Sasaki
2. 43 ARTA Garaiya Morio Nitta/Shinichi Takagi/Kyosuke Mineo
3. 74 COROLLA Axio apr GT Takuto Iguchi/Yuji Kunimoto
4. 19 WedsSport IS350 Manabu Orido/Tatsuya Kataoka
5. 86 JLOC Lamborghini RG-3 Koji Yamanishi/Yuhi Sekiguchi

Classement du championnat après 6 épreuves

1. 18 Takashi Kogure/Loic Duval 52 pts
2. 6 Daisuke Ito/Bjorn Wirdheim 51 pts
3. 17 Toshihiro Kaneishi/Koudai Tsukakoshi 42 pts
4. 1 Juichi Wakisaka/Andre Lotterer 42 pts
5. 12 Tsugio Matsuda/Ronnie Quintarelli 41 pts
6. 23 Satoshi Motoyama/Benoît Tréluyer 38 pts
7. 38 Yuji Tachikawa/Richard Lyons 37 pts
8. 35 Hiroaki Ishiura/Kazuya Oshima 37 pts

Lire également:
Super GT 2010 – 1 : la ténacité d’Oliviera et Yasuda récompensée
Super GT 2010 – 2 : Kogure et Duval inaugurent le palmarès de la HSV-010 à Okayama
Super GT 2010 – 3 : Festival Lexus à Fuji
Super GT 2010 – 4 Doublé Nissan à Sepang à l’issue d’une course virile
Super GT 2010 – 5 : deux Honda HSV-010 pour une arrivée d’anthologie à Sugo

Super_GT_Suzuka_700_2010_14Super_GT_Suzuka_700_2010_9Super_GT_Suzuka_700_2010_4Super_GT_Suzuka_700_2010_12Super_GT_Suzuka_700_2010_11Super_GT_Suzuka_700_2010_16Super_GT_Suzuka_700_2010_7Super_GT_Suzuka_700_2010_17Super_GT_Suzuka_700_2010_6Super_GT_Suzuka_700_2010_2Super_GT_Suzuka_700_2010_18Super_GT_Suzuka_700_2010_13Super_GT_Suzuka_700_2010_3Super_GT_Suzuka_700_2010_1Super_GT_Suzuka_700_2010_5Super_GT_Suzuka_700_2010_15Super_GT_Suzuka_700_2010_10Super_GT_Suzuka_700_2010_8

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super GT 2010 – 6 : les outsiders à la fête pour les 700 km de Suzuka"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NiclDura
Invité

24 H du Mans : La Lola LMP1 du team Rebellion sera équipée d’un moteur V8 3.4 litres issu de la Lexus Super GT. (Source: Auto123)

wpDiscuz