Accueil Ford La Ford T tank

La Ford T tank

337
10
PARTAGER

La première guerre mondiale fut particulièrement sanglante. Le bilan aurait pu être moins lourd si au lieu de traverser le no man’s land à pied, les soldats l’avait fait en Ford T. En 1918, l’Américain Charles H Martin avait imaginé de transformer les Ford T en char d’assaut.

Dés le début du vingtième siècle, les différentes armées occidentales réfléchissent à des engins terrestres motorisés et armés.

En 1914, un lieutenant-colonel Anglais, Ernest D Swinton, voit évoluer un tracteur agricole à chenilles, en France. Eureka! Il évoque à ses supérieurs l’idée d’un tracteur agricoles à chenilles blindé. Le véhicule pourrait ainsi traverser une zone de combat, jusqu’aux lignes ennemies. L’idée plait au responsable de l’amirauté (un certain Winston Churchill.)
Des deux côtés de la Manche, on travaille dessus. Pour éviter l’espionnage, les Anglais font croire qu’il s’agit de citernes d’essence auto-motorisées (d’où le nom de « tank ».)

En 1918, les premiers tanks entrent en service. Mais le concept est encore loin d’être cerné et il y a de la place pour les inventeurs.

Charles H. Martin propose un véhicule basé sur la Ford T. L’idée étant que c’est une voiture très diffusée et plus rapide que les premiers tank. Martin rêvait d’envahir les champs de batailles avec des chars rapides (une blitzkrieg avant l’heure…)

On s’attend d’abord à un véhicule sur le modèle Anglais avec deux énormes chenilles de part et d’autres de la carrosserie:

En fait, il voulait un tank à la Française avec deux petites Chenilles de part et d’autre du châssis, surmontée par la carrosserie, blindée.

Pour le nom de baptême, il fut très original: two-man tank.

Il construit un démonstrateur: un cabriolet Ford T, équipé de deux chenilles. Poids de l’ensemble: 510kg!

On voit que l’engin est beaucoup plus compact qu’un tank Anglais:

Apparemment, l’état-major US n’a pas été convaincu.

Notez qu’à l’époque, Ford s’apprêtait à construire un petit tank bi-place. Très léger, il pesait tout de même environ 3 tonnes! La fin des hostilités empêcha la firme à l’ovale bleu de l’industrialiser.

Source:
Popular Science

A lire également:
Le mythe Ford T fête son centenaire
Essai dun Ford Modèle T: voyage historique en 1908 [1de4]
Essai dun Ford Modèle T: voyage historique en 1908 [2de4]
Essai dun Ford Modèle T: voyage historique en 1908 [3de4]
Essai dun Ford Modèle T: voyage historique en 1908 [4de4]

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz