Accueil F3 British F3: Rockingham, Vergne capitalise

British F3: Rockingham, Vergne capitalise

51
0
PARTAGER

Des monoplaces sur un anneau de vitesse, c’est plutôt rare de ce côté de l’Atlantique. Pourtant, l’image nous vient de Grande-Bretagne et plus précisément de Rockingham. Le championnat Britannique de F3 y a fait escale le week-end dernier, le temps d’y disputer 3 courses.

Evidemment, les voitures empruntent le « routier » de Rockingham et non pas l’anneau complet.
Notez aussi que des footballeurs américains jouent les race queen et Jay Bridger (Litespeed) inaugure une livrée « façon Lotus F1 » sur sa Dallara.

La première course a connu un dénouement désormais classique: Jean-Eric Vergne (Carlin) s’impose.
Carlos Huertas (Raikkonen Robertson) était en pole, mais au feu vert, le tricolore ne lui laisse aucune chance. Huertas passera ensuite 24 tours dans les échappements de Vergne. Ce dernier a néanmoins commis une erreur en course, Huertas en profitera pour passer devant brièvement, avant que Vergne ne reprenne son bien. Derrière, Oli Webb (Fortec) partait 3e. Le dauphin de Vergne, au championnat, loupe son départ et il se contentera de conserver sa place et d’assister en spectateur au duel des leaders.

Le lendemain matin, le championnat a droit à ses premiers arrêts aux stands. Daisuke Nakajima (Raikkonen Robertson) partait en pole. Le petit-frère de l’ex-pilote Williams (et fils de Satoru, pilote Lotus et Tyrrell) croyait tenir sa première victoire (et le premier succès 2010 de RR.) Il a bien contrôlé ses poursuivant, Adriano Buzaid (Carlin) et Felipe Nasr (Raikkonen Robertson.) Hélas pour lui, il s’arrête trop tôt aux stands. Daniel McKenzie (Fortec) profite de la piste claire pour faire des temps canon et ne faire son arrêt obligatoire au dernier moment. Nakajima devra se contenter de l’argent. Buzaid complète le podium, tandis que Webb et Vergne, inexistants, sont respectivement 9e et 10e.

La dernière course fut la plus agitée. A la chicane, Huertas, 3e sur la grille, termine dans le mur. Quelques mètres plus loin, le poleman Webb et le 2e, Vergne, se touchent, mais ils continuent. Derrière, en voulant les éviter, le peloton s’accroche. La course de Nakajima, de Gabriel Dias (HiTech) et de son équipier Pietro Fantin est terminée.
Le safety car entre en piste, alors que Nasr hérite du commandement, devant trois hommes de Carlin, Buzaid, Jazeman Jaafar and James Calado. A la reprise, Buzaid trompe Nasr. Mais le Brésilien en fait trop. Pneus usés jusqu’à la corde, il ne peut résister à Nasr. Il tente ensuite de bouchonner le peloton. Vergne, revenu de nul part et Calado trouvent l’ouverture, tandis que Nasr file vers sa première victoire (et le premier succès 2010 de Raikkonen Robertson.)

Au classement, Jean-Eric Vergne (199 points) possède un très belle marge sur Oli Webb (148 points), lequel a lui-même beaucoup d’avance sur James Calado (115 points.) A quatre meeting de la fin, le Français semble très bien parti pour le titre.

British-F3-Rockingham-01British-F3-Rockingham-02British-F3-Rockingham-03British-F3-Rockingham-04British-F3-Rockingham-05British-F3-Rockingham-06British-F3-Rockingham-07British-F3-Rockingham-08British-F3-Rockingham-09British-F3-Rockingham-10

Source:
British F3

A lire également:
British F3, Hockenheim: Vergne prend le pouvoir
British F3: arrêt aux stands

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz