Accueil Citroën Sondage : un Français sur deux veut rouler français

Sondage : un Français sur deux veut rouler français

35
44
PARTAGER

Bleu, blanc rouge, allez les Bleus. Selon un sondage réalisé entre le 7 et le 12 mai, auprès de 1 001 personnes âgées de 18 ans et plus, et relayé dans les colonnes du site de Libération, 49 % des personnes interrogées se disent attachées à l’achat d’une voiture de marque française. Patriotisme économique ou simple préférence pour un modèle produit par Renault, Peugeot et Citroën ? Vouloir rouler Français est une chose si on parle ici de circuler à bord d’un véhicule reprenant l’un de ces trois badges. Rouler produit en France en est une autre…

… Puisque si on se réfère aux chiffres publiés par le CCFA (pas trouvé plus récent, mais je fouille !) fin 2008 Renault fabriquait 28 % de ses voitures en France contre 44 % pour PSA. Selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobile (CCFA), la production automobile des constructeurs français a chuté en 2009 de 15,3 % en France (à 1 489 603 unités), alors qu’elle a progressé de 5,5 % à l’étranger (à 3 317 009 voitures).

Pour PSA, 2009 toujours, sa production a reculé de 13,6 % à 1 061 275 véhicules, contre une hausse de 5,5 % hors France. Quid de Renault ? La tendance est globalement identique avec un recul de 0,8 % de sa production mondiale, à 2 044 106 voitures contre une hausse de sa production à l’étranger de 5,5 % aussi (1 615 778 véhicules).

Toute notion de patriotisme économique en prend donc un sérieux coup dans l’aile si on reprend les chiffres de ce sondage sachant que les plus petits modèles plébiscités, une majorité, sur le marché français ne sont tout simplement produits dans l’Hexagone. « La forte crise qu’a récemment connue le secteur automobile, les licenciements qui en ont découlé et l’inquiétude vis-à-vis de la santé économique du pays dès lors ressentie par la population renforce probablement ce comportement de patriotisme économique« , estime l’Ifop sans donc avancer dans le vrai. Renforcer, peut-être mais concrètement, non.

Parmi les 51% des Français ne privilégiant pas l’achat d’une voiture de marque française (soit donc le verre à moitié vide ou plein), le premier argument de vente est le rapport qualité/prix. Mauvais point pour nos nationaux. Alors rouler Français ou rouler produit en France, nuance de taille. Quitte à aller au bout donc rouler Français et produit en France. Enfin…

A lire également. Renault et les délocalisations et Cachez ces Ottomanes que je ne saurais voir.

Source : Libération et CCFA.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz