Accueil Essais Essai nouvel Opel Meriva: 2. Meriva 140ch Cosmo

Essai nouvel Opel Meriva: 2. Meriva 140ch Cosmo

316
0
PARTAGER

Suite et fin des essais du nouvel Opel Meriva avec l’évolution 140ch du 1,4l turbo. Est-ce que 20ch changent réellement une voiture? Réponse: oui.

La première différence se voit à l’extérieur: un blason « turbo » orne le coffre. Jezza style! (NDLA: le 120ch dispose également d’un turbo, c’est donc purement marketing.)

Cet exemplaire est un « Cosmo » (NDLA: pourquoi lui avoir donné le nom du pire personnage de Seinfeld?), la mieux équipée des finitions (en attendant le prochain « Cosmo pack ».) Ensuite, vous avez un kit carrosserie OPC Line (bouclier avant, bas de caisse et aileron arrière) et si ça ne vous suffit toujours pas, tournez-vous vers Irmscher!

Autant, dans sa teinte « bleu orient », le Meriva avait des airs de gros jouet, autant cette teinte « Gris cèdre » lui donne un aspect « executive ». Ne vous inquiétez pas, un « blanc Casablanca » est également disponible.
A l’intérieur, la combinaison planche de bord gris clair/ambiance cocoa ajoute beaucoup de luminosité. Il manquerait tout de même un toit ouvrant (indisponible, même en option.)

En prime, vous disposez de pas de porte chromés et de sièges à surpiqure orange. On est décidément loin du côté « enfants à bord ».

Par rapport à l’Enjoy, la climatisation bi-zone est de série (400€ supplémentaire en Enjoy), tout comme le pack « fonctionnalité » et les vitres électriques à l’arrière. Prix: 19 900€.
Néanmoins, la liste d’options reste très longue. Elle le sera également sur le Cosmo Pack (malgré un prix qui atteindra 23 100€ avec le 1,7l CDTI 130ch.) Il lui manque donc une vraie version full’op’.

Concernant le 1,4l 140ch, il est le premier Meriva à disposer d’une boite à 6 rapports (que l’on reverra sur les 1,7l CDTI 110ch et 130ch.) Ca tombe bien, car la 5e du 1,4l 120ch était un peu trop longue.
Les 20ch en renforts se font réellement sentir. Les accélérations sont plus aisées et les reprises plus franches. Néanmoins, comme le 120ch, il est très silencieux. Et avec ses trains roulants dérivés du Zafira, le Meriva se conduit comme une berline.

Conclusion

Il y a une vraie différence entre le 120ch Enjoy et le 140ch Cosmo. Le premier est davantage pour les parents avec jeunes enfants (il ne leur faut pas une trop « belle » voiture, car elle sera vite salie…) Le second s’adresse plutôt aux parents avec des enfants plus âgés ou bien des couples qui veulent un 5 places avec un grand coffre et une bonne finition.

Evidemment, on regrettera de ne pas avoir pu tester une version diesel. Le 1,3l CDTI 75ch revendique 129g de CO2 et 4,3l aux 100km. Il devrait davantage être diffusé que les 1,4l turbo 120ch et 140ch. Même si à prix égal, les versions essence vous offre un niveau de finition supplémentaire.

Opel-Meriva-150ch-1Opel-Meriva-150ch-2Opel-Meriva-150ch-3Opel-Meriva-150ch-4Opel-Meriva-150ch-5Opel-Meriva-150ch-6Opel-Meriva-150ch-7Opel-Meriva-150ch-8Opel-Meriva-150ch-9Opel-Meriva-150ch-10

A lire également:
Essai nouvel Opel Meriva: 1. Meriva 120ch Enjoy

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz