Accueil Rallye Championnat de France des Rallyes : fin de la première étape

Championnat de France des Rallyes : fin de la première étape

41
1
PARTAGER

Après un mois d’absence (annulation de la manche Alsace-Vosges prévue en mai), les pilotes du Championnat de France des rallyes ont repris la direction du Limousin. La troisième épreuve s’est installée face au Lac de Vassière. La clé du succès de ce rallye est sans aucun doute la météo … et le choix des pneus.
Le département est placé en vigilance orange et le seul sujet de discutions depuis ce matin concerne la pluie ? La présence d’orage ? …

Avant le départ, le principal favori Pieter Tsjoen a déclaré.

« La plus longue spéciale qu’il m’ait été donnée de parcourir était longue de 48 kilomètres. C’était au Monte-Carlo 99 avec une Groupe N ! Cette deuxième étape sera difficile, surtout en fonction de la météo. Je ne sais pas si les pneus vont pouvoir tenir avec la WRC qui est plus lourde et plus agressive que les Super 2000. Si c’est sec, il faut prendre des A31, pas des A11… Mais s’il commence à pleuvoir, nous pourrions avoir de gros problèmes. On ne pourra pas attaquer à 100%, il faudra gérer. L’an passé, les Super 2000 n’étaient pas loin des WRC. »

Comme au Lyon Charbonnière, le pilote belge trouvera  comme principal adversaire Cédric Robert. Le pilote ne sera pas à bord d’une WRC mais d’une 207. Avant de prendre le départ, le vainqueur du Lyon Charbonnière a déclaré : « J’ai eu la chance de rouler en Abarth l’année dernière, en WRC en début d’année et maintenant avec la 207 Super 2000. J’ai piloté toute la gamme du Team GPC Motorsport – Motul mis à part les Mitsubishi. Il peut se passer des choses ce soir autant que demain. Je vais essayer de rouler le plus vite possible. Je retrouve ici le théâtre de ma première victoire en rallye. C’était en 2002 avec une 206 Super 1600. »

Bilan de la première journée
Cédric Robert change de monture sur ce rallye mais pas de rythme, il termine en tête cette première journée de course devant Bryan Bouffier et Pieter Tsjoen.
A l’arrivée de la super-spéciale, le leader actuel du rallye du Limousin a déclaré : « Nous avons roulé tranquillement aujourd’hui. Je suis assez content de mon meilleur temps dans la première spéciale. Tout reste à faire… »
Pieter Tsjoen n’est pas en tête, le pilote belge explique sa troisième place par une erreur de choix de pneus.
« Ça glissait énormément dans ces conditions. J’ai pris des A11 cuttés pour cette boucle, c’était un mauvais choix. Aujourd’hui, ce n’était pas grave de perdre un peu de temps. Le rallye commence demain. »
La journée de demain sera longue pour les équipages, ils devront effectuer 4 fois une spéciale de 50 km. La condition physique des pilotes, le choix des pneus seront certainement des éléments à prendre à compte.

L’actualité dans le sport automobile c’est aussi Audi R15 TDI : vidéo avant la course , Bourdais en pole au Mans

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz