Accueil Rallye WRC : pourquoi Loeb ne gagnera pas en Nouvelle-Zélande ?

WRC : pourquoi Loeb ne gagnera pas en Nouvelle-Zélande ?

39
6
PARTAGER

57 victoires au compteur en WRC, une série en cours de trois succès (Mexique, Jordanie, Turquie), la première marche du podium lors de la dernière édition en Nouvelle-Zélande, quarante points d’avance au championnat… Loeb est ultra-dominateur avec sa Citroën C4 WRC. Mais le Rallye de Nouvelle-Zélande est un vrai piège pour l’Alsacien.

Il faudra balayer
En rappelant que les concurrents devaient suivre une certaine étique sportive (sans en dire beaucoup plus, notamment au sujet des pénalités encourues), la FIA a placé une épée de Damoclès sur les équipes du WRC et leurs tactiques. En Nouvelle-Zélande, Sébastien Loeb ouvrira la route la première journée (la plus longue avec 9 spéciales) en qualité de leader du Championnat du Monde. Selon le pilote Citroën, l’addition pourrait être salée dès vendredi soir avec une minute de retard.

Il pourrait pleuvoir
Une minute de retard mais une bonne position de départ samedi, Loeb a déjà montrer que la victoire restait possible ! Mais la météo ne semble pas être dans son camp. Les prévisions font état de pluie samedi et dimanche. Et en cas de pluie, pas de balayage. Au contraire, les routes en terre deviendraient de plus en plus glissantes au fil des passages. Pas de quoi réduire l’écart.

Un terrain pour Ford
Sur la terre rapide, les Finlandais de l’équipe Ford savent s’exprimer pleinement. Ce n’est pas pour rien qu’ils dominaient la dernière édition du Rallye de Nouvelle-Zélande au matin de la dernière étape. Et si Loeb s’était imposé, ce n’était que grâce à une sortie et à une crevaison de Latvala et Hirvonen.

Quarante points d’avance
Loeb a déjà creusé un premier écart au championnat. Et si l’expérience de la saison 2009 peut toujours lui faire craindre le pire jusqu’au bout, il peut gérer une partie de son capital et se contenter d’un podium pour ne pas prendre trop de risques (et justement répéter les erreurs de 2009).

Il reste la glorieuse incertitude du sport et le génie de Sébastien Loeb. Mais, pour une fois, le sextuple Champion du Monde n’est peut-être pas le grand favori du rallye. Une pièce sur Hirvonen ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz