Accueil BMW Un nouveau centre d’essais pour BMW

Un nouveau centre d’essais pour BMW

44
0
PARTAGER

Qui n’a jamais vu (en photo) ces mulets maquillés rouler sur la neige du grand nord ? Lors du processus de développement d’une nouvelle voiture, une batterie de tests oblige des équipes à parcourir le monde pour essayer des prototypes dans des conditions extrêmes. BMW ouvre un centre d’essais « énergie et développement » pour éviter ces déplacements.

Les souffleries thermiques et les chambres d’essais climatisées nouvellement créées couvrent tous les besoins actuels des départements en développement. C’est ainsi qu’est né un site d’essais unique par sa combinaison : le nouveau centre d’essais « énergie et environnement » de BMW (EVZ).

Jusqu’à présent, le contrôle des développements concernant l’influence des conditions climatiques telles que la chaleur, le froid, la pression atmosphérique, le vent et les précipitations étaient possibles sur route – souvent en des lieux très éloignés – seulement à partir d’un certain stade de développement avec des prototypes.

Pour nombre de ces questions liées au développement, BMW crée, avec l’EVZ, des conditions de contrôle plus efficace et plus profitable sans quitter Munich. Les résultats « en laboratoire » sont plus précis et facilement reproductibles.

La plus grande nouveauté par rapport aux plateformes d’essais de BMW est d’avoir dans l’EVZ des trajets tests très proches de la réalité. Pour la première fois, il est possible au sein d’une installation de représenter des trajets tests dynamiques sous les influences météo les plus diverses.

« Nous rassemblons ici le monde entier avec toutes les zones climatiques dans un seul bâtiment », affirme Jürgen Engelmann, responsable d’exploitation de l’EVZ.

Dans les souffleries ont lieu des tests sur la sécurité thermique se déroulant aussi bien dans la chaleur que dans le froid jusque dans la zone ultradynamique. L’attention est ici portée entre autres sur les performances en matière de refroidissement, l’écoulement du flux autour du véhicule, le refroidissement des freins et les performances en matière de chauffage et de climatisation. Les tests avec projections de pluie et de neige font partie de la gamme. Les deux chambres d’essais climatisées permettent d’une part de vérifier les analyses des gaz d’échappement et les cycles de circulation en altitude et d’autre part les questions de départ à froid et dégivrage jouent un rôle important.

Dans les trois souffleries thermiques et les deux chambres d’essais climatisées de l’EVZ, il est possible de réaliser des essais sous la neige ou la pluie, dans la chaleur ou le froid et même en altitude.

Grâce à la simulation météo au banc d’essais, il est possible pour la première fois d’effectuer un test des prototypes indépendamment de la saison tandis que l’environnement du banc d’essais assure une parfaite reproductibilité des conditions de test. Ainsi la qualité des résultats de mesure augmente, car le fait de mieux pouvoir comparer les résultats par rapport aux essais sur route les rend nettement plus significatifs. Beaucoup de tests routiers, très gourmands en CO2 du fait des voyages en avion vers des pays chauds ou froids, peuvent désormais se dérouler dans l’EVZ dans des conditions nettement moins onéreuses et plus respectueuses de l’environnement. Les partenaires intégrés au processus ne sont plus obligés de se déplacer ou d’attendre longtemps les résultats ; les délais de transfert sont supprimés. Du fait de l’étalement du calendrier des tests, les véhicules d’essais sont plus aisément disponibles et il est plus facile d’exploiter pleinement leurs capacités. L’ensemble du processus de développement devient plus rapide et notablement plus efficace grâce à l’EVZ.

Source : communiqué BMW

A voir aussi : Katarina Witt et l’ETC BMW en vidéo et Nouveau BMW X3 : on tease

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz