Accueil Fun Super série FFSA à Dijon Live: 4. Coupe de France des camions

Super série FFSA à Dijon Live: 4. Coupe de France des camions

280
1
PARTAGER

En clôture de ce meeting de Super Série FFSA, il y avait la finale des courses dijonnaises de la coupe de France de camions. L’occasion d’évoquer un sport méconnu: les courses de camions. Ambiance BigLorryBlog en live!

On commence par un camion qui n’a pas couru et qui n’était même pas dans leur paddock.

Mais le Kenworth des racecars méritait bien une photo, non?

Notez les drapeaux Américains, un peu ridicules pour une discipline franco-française…

Chaque discipline possédait son propre paddock, à Dijon. Dans celui de la coupe de France des camions, certains transporteurs étaient très beau, comme ce Peterbilt de Good Year.

Apparemment le chauffeur du team Crozier Compétition aime les peluches.

Passons aux véhicules de compétitions. Les camions de la Coupe de France n’ont pas grand chose à voir avec des 38t. Il s’agit davantage de voitures de compétitions avec un châssis multi-tubulaire et une peau de camion.

Ils sont bridés à 180km/h (sans quoi, les barrières ne pourraient pas les arrêter) et les freins sont refroidis par d’énormes bonbonnes d’eau.

Tout au long du dimanche après-midi, le temps était couvert. Des gouttes sont tombées en fin d’après-midi, au moment de la Leon Supercopa. Lorsque les camions s’élançaient, la piste était détrempée et il pleuvait franchement au passage devant le damier.

Dans les lignes droites, les bahuts donnent l’impression d’être à l’arrêt. Mais leur bruit est impressionnant. Et pour se convaincre qu’il y a du spectacle, il suffit de les voir jeter leurs véhicules dans les virages, comme si c’était des karts!

La frayeur du dimanche était pour Noël Crozier. Ses freins ont pris feu et il s’est arrêté dans les stands à la fin de la course (créant une mini-panique.) Ca ne l’empêcha pas d’être classé deuxième!

Le vainqueur, Richard Collett: pas vraiment un physique de jeune premier. C’était le seul Anglais et il remporte la course. L’intervieweur de la FFSA a du fouiller dans ses souvenirs (visiblement lointains) de la langue de Shakespeare: « Richard… Dou iou spique frenneche? No? Euh… Are iou api tou ouinne? »

Le paddock camions respectait les stéréotypes: il y avait de la nuque longue et du tatouage… Pour votre confort visuel, on va plutôt vous monter Jennifer Janiec, unique femme pilote face à 11 hommes.

Notez qu’avec Crozier, elle est la seule à avoir eu une boite dans cette course. La seule femme et l’une des seules boites… Il serait possible d’en tirer des conclusions hâtives, mais on ne va pas le faire…

Dijon-FFSA-2010-Camion-1Dijon-FFSA-2010-Camion-2Dijon-FFSA-2010-Camion-3Dijon-FFSA-2010-Camion-4Dijon-FFSA-2010-Camion-5Dijon-FFSA-2010-Camion-6Dijon-FFSA-2010-Camion-7Dijon-FFSA-2010-Camion-8Dijon-FFSA-2010-Camion-9Dijon-FFSA-2010-Camion-10

A lire également:
Super série FFSA à Dijon Live: 1. Audi R8 Safety Car
Super série FFSA à Dijon Live: 2. Racecar series
Super série FFSA à Dijon Live: 3. GT-FFSA
Super série FFSA à Dijon Live: 5. les race queen
Super série FFSA à Dijon Live: 6. le paddock

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz