Accueil Buick Histoire des Muscle Cars : Quelques autres Buick GranSport

Histoire des Muscle Cars : Quelques autres Buick GranSport

74
3
PARTAGER

Chez Buick, le nom de GranSport fut également associé à d’autres modèles. Bien que n’étant pas à proprement parler des Muscle Cars, elles évoluaient dans la même tendance visant à proposer des véhicules bien plus puissants sur des bases classiques. Cette utilisation abusive du nom a largement participé à sa dilution et à sa perte d’identité.

Outre la véritable GranSport, c’est sans doute sur la Riviera que cette appellation trouva le plus grand écho. Le grand coupé Buick apparu en 1963, avec son style particulièrement moderne, gagne un package GranSport en 1965. Elle reçoit alors un V8 425 cid (7.0 litres) de 360 ch. Lors du profond remodelage du modèle en 1966, avec sa ligne étirée et ses phares rétractables derrière la grille de calandre, le V8 7.0, qui ne développe plus que 340 ch est le seul disponible, pack Grand Sport inclus. En 1967, un nouveau moteur de 430 cid (toujours 7 litres) apparaît. Il développe 360 ch. La GranSport suit au fil des ans les évolutions de style, y compris celle de 1970, particulièrement désastreuse avec ses roues arrière partiellement masquées. Le V8 est alors remplacé par une nouvelle unité de 455 cid (7.5 litres) et 370 ch. Le tout nouveau modèle 1971 corrige heureusement le style, avec l’un des modèles les plus réussis par GM à l’époque, et son fameux arrière « boat tail ». Le V8 455 reste le seul, mais en raison des normes de dépollution, il ne développe plus que 315 ch. Le GS s’affiche en revanche avec 330 ch. Des puissances qui seront réévaluées en 1972 pour des valeurs SAE nettes : 250 et 260 ch. En 1974, le nouveau modèle de Riviera adopte un style plus conventionnel, et perd l’appellation GS, prenant du même coup clairement la place d’un coupé typé confort plus que sport, ce sur quoi les versions précédentes pouvaient encore laisser planer un doute par leur style.

En 1966 uniquement, une Wildcat GranSport fait son apparition, y compris sur les versions cabriolet, sous forme d’un pack d’équipements comprenant un rapport de pont arrière de 3.42, des ressorts spécifiques, une direction plus directe, des barres anti-roulis « heavy duty » et une transmission automatique turbo-hydramatic 400. Le client pouvait également ajouter le kit Y48 avec deux carburateurs quadruple corps Carter AFB et un couvre culasse en aluminium. Ce kit était livré dans le coffre pour être installé en garage.

Durant les années 80, le nom de GranSport fut utilisé sur un dérivé pas vraiment sportif de la petite Skylark, et fera surtout son grand retour avec la nouvelle Regal GS, qui n’est toutefois clairement pas une MuscleCar.

1965_Buick_Riviera_01GM Century of Innovation-A161965_Buick_Riviera_GS_011966_Buick_Wildcat_GS_011968 Buick Riviera Coupe1969_Buick_Riviera_011971_Buick_Rivera_011971_Buick_Rivera_02
Lire aussi :
Histoire des Muscle Cars : Introduction
Histoire des Muscle Cars : AMC AMX
Histoire des Muscle Cars : AMC Javelin
Histoire des Muscle Cars : AMC Rebel The Machine
Histoire des Muscle Cars : Buick Skylark GranSport
Histoire des Muscle Cars : Buick GS
Histoire des Muscle Cars : Quelques autres Buick GranSport

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz