Accueil Berlines Essai gamme Volvo DRIVe : C30 (2/3)

Essai gamme Volvo DRIVe : C30 (2/3)

244
1
PARTAGER

Au catalogue, la C30 est disponible avec le 1,6 en version DRIVe ou standard. Le surcoût pour le pack DRIVe s’élève à 600€, en partie compensé par une différence de catégorie de bonus. Au final, l’option DRIVe ne revient qu’à 200€.

Inutile de revenir sur le style ou l’habitacle de la C30, chose que nous avions déjà détaillée lors de nos récents essais de la compacte suédoise. L’ensemble présente bien et séduira les amateurs d’originalité. Il convient juste de garder à l’esprit que la C30 est une stricte quatre places.

C’est donc au volant qu’il convient de voir si l’agrément de cette version DRIVe est sauvegardé. Nous avons effectué une grande partie de cet essai en ville, idéal pour tester l’efficacité du Stop & Start. Celui-ci s’avère quasi idéal à l’usage, simplement un peu vibrant lorsque le moteur se coupe. Pour le reste, il réagit correctement au démarrage, même si on embraye rapidement et, surtout, se coupe quasiment à tous les arrêts, même lorsque la clim fonctionne. C’est assez rare pour être signalé.

Sur ce terrain, le moteur s’avère à son aise, à la fois doux (sauf à très bas régimes, où il manque un peu de souffle pour négocier des coins de rues serrés en seconde à très basse vitesse) et suffisamment vigoureux. Le niveau sonore est acceptable.

Sur route, la boîte aux rapports assez longue impose de tirer assez haut les rapports si on a besoin d’une accélération franche. Cela dit, étant donné le dessein de la version, la souplesse du moteur fait merveille. L’agrément général est même bon, cette version est donc tout à fait recommandable, loin de l’auto poussive qu’on aurait pu s’imaginer. Quant au comportement, avec un avant plus léger que sur les cinq cylindres que nous avons testées auparavant, il se montre bien moins lourd du nez. Au final, sur cet essai presqu’exclusivement urbain, la consommation s’est élevée à 6,5l/100km. Un bon résultat, toutefois supérieur aux chiffres annoncés par Volvo.

La C30 DRIVe est donc incontestablement bien née. Suffisamment agréable tout en étant économe, elle ne souffre d’aucun défaut majeur. Un quasi sans-faute.

Lire également :
Essai gamme Volvo DRIVe, BlueMotion à la suédoise
Essai Volvo S80 DRIVe
Essai Volvo C30 restylée

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz