Accueil ALMS Chevrolet fête les 50 ans de présence de la Corvette au Mans

Chevrolet fête les 50 ans de présence de la Corvette au Mans

99
2
PARTAGER

En 1960, 4 Corvette C1 participaient aux 24 heures du Mans. Depuis, au moins une voiture de chaque génération a participé à la classique Mancelle. Chevrolet se devait de fêter cela et ils ont choisi de le faire… A Laguna Seca.

Doug Fehan, responsable du programme du Corvette Racing a fait un discours sur le thème « on est content d’être heureux ».

Pour l’occasion, Dick Guldstrand et Dick Thompson, deux anciens pilotes de Corvette ont posé avec les pilotes actuels (Olivier Beretta, Oliver Gavin, Johnny O’Connel et Jan Magnussen), ainsi qu’un échantillon de Corvette ex-Le Mans.

Ce week-end, le team disputera une manche d’ALMS sur le circuit Californien. O’Connel et Magnussen compte bien vaincre le signe Indien et enfin s’y imposer.

La Corvette au Mans, c’est une longue histoire faites surtout de passionnés face à un constructeur qui manque d’ambitions.

Chevrolet a pris au sérieux l’accord de l’AMA, à la fin des années 50, où les 3 grands s’interdisaient de participer à des compétitions officielles.
Un programme d’engagements de C1 en endurance est mort-né.

En 1960, il y a 4 Corvette privées au Mans. Une pour « Lucky » Cassner et « Camoradi » (avec l’aide de fans Français) et trois Briggs Cunningham (déjà venu avec des Cadillac dans la Sarthe!) Le bilan sera modeste avec une victoire de classe pour l’unique rescapée de Cunningham (qui est également l’unique rescapée de sa classe), avec un moteur en surchauffe.
La voiture ci-dessus (vue à Rétromobile) est une Corvette de 1960, mais elle n’a pas couru à l’époque.

La C2 est davantage taillée pour la compétition. Mais les Cobra Daytona, plus légères, les ridiculisent. En plus, l’ACO privilégie à outrance les engagements de Français. Alors Chevrolet attend que Ford se focalise sur la GT40 et l’ACO ait besoin de concurrents pour traverser l’Atlantique. En 1967, une vrai-fausse C2 privée est ainsi alignée et elle remporte sa catégorie.

GM comptait engager des C3 pour 1968. La Scuderia Filipinetti (donc son mécanicien en chef est un certain Franco Sbarro) récupère le bébé. Ils ont un appui de choc: Henri Greder. Greder fut l’un des premiers « amis » de Guy Ligier. Puisque Ligier est maqué avec Ford France, Greder deviendra un spécialiste Chevrolet! Il pilotera des C3 avec Filipinetti, puis sous ses propres couleurs jusqu’au milieu des années 70.
Il y eu également des C3 « Américaines » engagées par John Greenwood. Dave Heinz, frère-ennemi de Greenwood, en engagera une, grâce au NART, qui lui libérera une place (en conséquence, la ‘Vette hérita des couleurs de Ferrari USA, y compris le cheval cabré!) Reste les monstrueuses Corvette IMSA (dont la « Spirit of Le Mans » en 76.) Très boursouflées, elles n’avaient plus grand chose du modèle d’origine. Elles étaient là suite à l’une des 1001 tentatives de rapprochement avec l’endurance US.

A la fin des années 70, il y a une véritable course à l’armement au Mans; les privés sans gros sponsors sont chassés. De plus, Chevrolet n’a pas d’importateur en Europe et il n’a aucun intérêt à venir au Mans.
Au milieu des années 90, avec le retour des GT, le préparateur Reeves Callaway engage des C4 très modifiées, pilotées notamment par le gentleman-driver Rocky Agusta (héritier des hélicoptères et des motos éponymes.) Mais les relations deviennent orageuses. Callaway reproche à Agusta d’être trop lent et Agusta reproche à Callaway de le traiter comme un chéquier ambulant.

Le vrai décollage à lieu en 1999. GM en a marre de voir Chrysler pérorer avec les succès de sa Viper. En plus, GM veut pousser ses marques Américaines en Europe et pour la première fois de son histoire, il veut s’engager officielement en endurance, au niveau mondial. Ce sera avec un double programme: Cadillac en LMP et Corvette en GT. Si le programme de Cadillac fit long feu, les Corvette C5, puis C6 « usines » sont désormais des habituées du Mans, avec 6 victoires de Catégories.

123456

Source:
GM

A lire également:
Une Corvette Z06 one-off hommage au Mans

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz