Accueil Actualités Entreprise Renault/Nissan/Daimler : la grande Alliance officielle

Renault/Nissan/Daimler : la grande Alliance officielle

74
17
PARTAGER

Ce qui était dans les tuyaux depuis de très longs mois revêt aujourd’hui un caractère officiel. D’une vie de couple à un ménage à trois, Renault, Nissan et Daimler se rapprochent définitivement ce sur plusieurs points (l’aspect purement économique sur la participation mineure croisée entre les constructeurs sera détaillée dans un prochain billet). Cette grande alliance sera notamment axée sur les petites voitures, le partage des moteurs ou encore le développement d’une nouvelle plateforme commune. En scellant cet accord industriel, Daimler tente donc une nouvelle aventure. Les épisodes du passé ne lui avaient pourtant pas franchement souri quand on se souvient de l’épisode Chrysler ou des prises de participation chez Hyundai et Mitsubishi. Pour les acteurs il s’agit d’un deal gagnant-gagnant chacun tablant sur la réussite et le savoir-faire de l’autre pour s’offrir une nouvelle dimension : les petits modèles d’un côté et les motorisations de l’autre.

En ce qui concerne une architecture commune entre les groupes, le successeur de l’actuelle Smart Fortwo, un nouveau modèle Smart quatre places (le retour de la ForFour) et la future Renault Twingo seront fabriqués à partir d’une architecture développée en commun. Le lancement de ces modèles développés en commun est prévu à partir de 2013. L’usine smart de Hambach fabriquera les versions
deux places tandis que le site Renault de Novo mesto en Slovénie, assurera la production des versions quatre places. Dès leur lancement sur le marché, ces modèles seront également disponibles en version électrique. A chacun des partenaires de mettre en forme et appliquer ses technologies comme l’électrique d’un côté ou la pile à combustible de l’autre.

Dans le domaine des moteurs, L’Alliance Renault-Nissan fournira à Daimler des moteurs 3 et 4 cylindres essence et diesel issus de sa gamme adaptés et modifiés selon les caractéristiques de Mercedes. Pour sa part Daimler fournira à Infiniti des moteurs diesel et essence issus de sa gamme actuelle : moteurs essence et diesel à 4 ou 6 cylindres.

Les constructeurs ont également décidé de collaborer étroitement dans le domaine des véhicules utilitaires légers. A compter de 2012, Mercedes-Benz Vans va élargir sa gamme de véhicules utilitaires légers par l’introduction d’un nouveau modèle d’entrée de gamme. La technologie de cet utilitaire proviendra de Renault. Il sera fabriqué dans l’usine Renault de Maubeuge.

Déclarations.

« Daimler et l’Alliance Renault-Nissan mettent en commun leurs intérêts afin de construire les bases solides d’une coopération réussie et robuste sur le plan stratégique, reposant sur un certain nombre de projets de partenariat concrets et attractifs. Nos talents se complètent parfaitement. Dès maintenant et pour le long terme, nous renforçons notre compétitivité dans le segment des petits véhicules et des véhicules compacts, et réduisons notre empreinte en CO2. Nous savons que nous pouvons concevoir des produits spécifiques à chaque marque à partir d’architectures communes. Cela n’affectera nullement l’identité de chaque marque« , commente Dieter Zetsche.

« L’Alliance Renault-Nissan a montré sa capacité à réussir des partenariats. Cette expérience est essentielle dans le monde automobile actuel et le sera encore plus demain. L’annonce d’aujourd’hui va nous permettre d’étendre notre collaboration stratégique et de créer de la valeur de façon durable pour l’Alliance Renault-Nissan et Daimler. Ensemble, nous allons élargir notre offre de produits, optimiser les ressources disponibles et développer des technologies innovantes indispensables pour les dix prochaines années« , souligne Carlos Ghosn.

Renault, Nissan et Daimler ouvrent donc un nouveau chapitre de leur histoire dans une confiance débordante avec l’objectif commun de se renforcer (et donc d’affronter au mieux la concurrence). Point de partenariat ponctuel ou dans un domaine mais un rapprochement conret et durable. Visiblement les synergies ont bien été étudiées, les capacités de production calculées et réparties, les économies d’échelle programmées et une éventualité réelle de doublons entre les marques anticipée. Qu’en pensez-vous ?

A lire également. Daimler et Renault en discussions pour un partenariat, Renault/Daimler : le retour des rumeurs et Vers le retour de la Smart ForFour.

Source : Renault et Daimler.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz