Accueil Ferrari Ferrari 599 GTO: l’Officielle

Ferrari 599 GTO: l’Officielle

213
21
PARTAGER

La voilà enfin, celle qui doit faire honneur à la marque au cheval cabré, celle qui reprend le flambeau laissé par la 288.

Grand Turismo Omologato. Trois lettres, trois mots, une même magie. GTO, Ferrari ressort enfin le blason tant attendu depuis la première Ferrari de route à dépasser les 300 km/h, la 288 GTO.

Comme annoncé précédemment, elle toise le monde des supercars du hauts de ses 670 chevaux (620 pour la version de base), une puissance suffisante pour écraser toute concurrence mais bien ridicule quand on la comparé à d’autre, mais qu’importe, la puissance ne fait pas tout. Et c’est avec environ 200 kg de moins, soit 1495 kg annoncés (1690 pour une 599 « normale ») pour un rapport poids puissance de 2.23 !

A première vue, les modifications de la carrosserie ne sont pas aussi conséquentes que pour la version XX. On note des lames en carbone ainsi qu’un déflecteur entièrement composé de cette même matière, comme sur une 430 Scuderia, du plus bel effet. Des prises d’air ont fleuris sur le capot et le bouclier arrière de cette italienne, et loin de l’enlaidir la sportivité se voit ici exacerbée. Dans le genre effet de style réussi on remarque le bossage de capot légèrement différent et les jantes ultra fines inspirées, on pourrait le croire, de l’Opel Insignia OPC (sic).

On ne parlera pas de l’intérieur de cette voiture, fait de carbone, de cuir, d’alcantara disséminés un peu partout avec pour seule fantaisie visuelle le compte-tour en jaune et le gros logo GTO à sa gauche.

Mais les modifications vont bien plus loin qu’une augmentation de la puissance et d’une baisse du poids, on s’en doute. Ici, le châssis à été revu pour permettre à son (heureux) pilote d’avoir un meilleur feeling vis à vis de la route. Rajoutez à cela des freins carbone céramique plus léger et plus performants, le système de « Donuts, ou doughnuts » connus sur la 599XX et permettant un meilleur refroidissement des freins tout en se montrant plus performant aérodynamiquement parlant, un fond plat issu de la même voiture de course pour obtenir avec beaucoup de chance la Ferrari de route la plus sophistiquée et la plus sportive, bien au dessus de la 458 qui n’était pas connues pour ses performances dérisoires !

Ainsi, le 0 à 100 km/h traditionnel s’effectue en moins de temps qu’il n’en faut pour lire cette phrase, soit 3.35 secondes et ce grâce au V12 dérivé de l’Enzo et préparé à la sauce XX, assisté par la fameuse et réputées boite F1 à six rapports. En vitesse de pointe, Ferrari annonce 335 km/h.
Imaginez maintenant que sur le circuit de Fiorano, qui est le circuit appartenant à Ferrari, elle a réussi à exploser les temps et à finir le parcours en 1 minutes et 24 secondes. Pour information, voici les différents temps connus histoire de remettre les pendules à l’heure: 1′23.9 430 en 430 Scuderia, 1′24.9 pour l’Enzo, 1′28.0 dans une 360 Stradale, 1′29.6 en mythique F40 et 1′36.0 poulr la 288 GTO (Merci à Vroom).

Le verdict est sous vos yeux, et si vous ne croyez pas ce que vous avez lu plus haut, moi je n’en doute plus une seule seconde, la 599 GTO va marquer son époque, tout comme la fait la 250 GTO et par la suite la 288 ! Maintenant, ne courrez pas à votre banque la plus proche, il n’y en a pas pour tout le monde, seulement 599, et l’on imagine aisément que la clientèle sera triée sur le volet et parmi les clients Ferrari les plus fidèles. Il n’empêche, cette Ferrari vend du rêve.

Source: Ferrari

A lire également: Insolite : le gentil braqueur ne repart pas en Ferrari, Les Ferrari 550 et 575 Maranello par Novitec Rosso

Galerie 599 GTO

01newFerrari599GTOpictures5newFerrari599GTOpictures1newFerrari599GTOpictures60275-c-fer_header1600x80060275-a-fer_header1600x800

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz