Accueil Actualités Entreprise Le « black cab » Londonien dans la tourmente

Le « black cab » Londonien dans la tourmente

145
0
PARTAGER

Les taxis noirs sont une des attractions de Londres. Il y a quelques semaines, nous évoquions les ambitions de Mercedes, qui veut y imposer son taxi Vito 6 places. Et c’est mécanique: dans un marché stagnant, plus Mercedes vend de Vito et moins Manganese Bronze vend de TX4.

En 2009, London Taxi International (LTI) n’a ainsi produit que 1 724 TX4, contre 1 951 en 2008. Soit un chiffre d’affaires qui passe de 77,2 millions de livres à 73,1 millions de livres. La bonne nouvelle, c’est que Maganese Bronze n’a perdu « que » 7,1 millions de livres en 2009, contre 14,2 millions de livres de pertes en 2008.

Le salut pourrait venir de Geely. Le constructeur Chinois possède déjà 19,9% de Maganese Bronze. De plus, Geely et Maganese Bronze produisent ensemble des TX4 à Shanghai, sous l’enseigne commune Shanghai London Taxi International (SLTI.)

L’état Britannique pousse Geely a monter à hauteur de 51% dans l’actionnariat de Maganese Bronze. China Car Times croit même savoir que LTI serait renommé « Hangzhou Cab ».

Actuellement, les TX4 sont produits à Coventry. SLTI ne fait plus ou moins que de l’assemblage final de pièces expédiées d’Angleterre.

Le plan de Geely serait de faire l’inverse: la chaine de montage est transférée à Shanghai et LTI se contente d’assembler les pièces venues de Chine. L’intérêt étant que les pièces Chinoises seraient moins chères.

De plus, le constructeur voudrait en profiter pour assembler des berlines Geely chez LTI. Et s’en servir comme cheval de Troie pour pénétrer le marché Européen, comme SAIC avec MG à Longbridge.

A lire également:
Mercedes à l’assaut des taxis Londoniens
Un taxi pour les J.O. de Pékin
Taxi TX4: le dernier joyau de la couronne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz