Accueil Ecologie Les constructeurs automobiles et le Greenwashing : Top 10 2009

Les constructeurs automobiles et le Greenwashing : Top 10 2009

421
17
PARTAGER

Un an après son lancement le 4 février 2009, l’Observatoire Indépendant de la Publicité a rendu public son bilan au sujet du greenwashing dans la publicité. En ressort un top 10, rebaptisé pour l’occasion « Flop 10 », avec les 10 pires publicités utilisant l’argument écologique. Notées par les Internautes et par les membres de L’OIP , ces publicités sont les mauvais élèves du marketing écologique… Parmi les « vainqueurs » de ce mauvais top, les constructeurs automobiles sont bien représentés…

Renault, Volkswagen et Audi sont au palmarès, respectivement 3e, 5e et 6e. Pour le constructeur français, c’est la campagne avec Ellen Mc Arthur qui est pointée du doigt, mettant en scène la gamme Eco2 de Renault. Pour Volkswagen, il s’agit de la campagne de communication de la Passat Blue Motion, tandis que pour Audi, c’est le Q7 qui passe mal… « Un 4×4 qui protège les bronches des bébés, il fallait y penser. Voilà en tout cas le miracle qu’Audi a vanté tout l’été dans les magazines, jouant la carte provocation sans états d’âme. Du culot, Audi en a à revendre. Des tonnes de CO2 également » explique l’observatoire, qui n’est pas tendre non plus avec Volkswagen et son agence de communication : « Pas de doute, on retrouve la patte de l’agence V dont la doctrine semble, « plus c’est gros, plus ça passe ». Ce publirédactionnel est un bijou de mauvaise foi. » Comme souvent, il est préférable que chacun se fasse son propre jugement au sujet des campagnes pré-citées. Pour cela vous pouvez les retrouver sur le site de l’Observatoire.

Pour rappel, et afin de bien présenter le contexte, l’Observatoire Indépendant de la Publicité émane de l’Alliance pour la planète. « Il est composé de membres d’associations écologistes, d’associations de consommateurs, de personnalités reconnues dans le domaine de l’environnement, du secteur de la communication et de la publicité, du marketing, et de la recherche. Il milite pour une meilleure et réelle prise en compte de l’environnement en France, en faisant en sorte que soit limité et contrôlé l’impact de la publicité sur l’environnement et stoppée l’utilisation abusive de l’argument écologique« . Nous en avions déjà parlé ici : Des publicités pas toujours bio dans l’automobile…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz