Accueil Champ Car Indycar: la Lola de 2012

Indycar: la Lola de 2012

77
1
PARTAGER

Nouveau règlement d’Indycar, suite et fin. Après les Dallara, la Swift et la Delta Wing, voici les propositions de Lola.

La filiale US du constructeur Anglais (l’Indycar impose un châssis « made in USA ») a présenté deux voitures: les B12/00 et B12/01. L’idée étant que les écuries pourront choisir parmi les deux voitures, ce qui ajouterait de la compétition.

Par ailleurs, les coques seraient communes avec celles d’Indy Light (pendant du GP2; Dallara fournit actuellement les châssis.)

Le principal, c’est que par rapport aux autres propositions, les Lola ont un dessin finalement assez normal. L’accent fut mis sur le décollage (« take-off » en anglais), pour qu’en cas de crash, la voiture reste plaquée au sol.

Pour le background, Lola rappelle qu’il a été présent 40 ans en Indycar, de 1966 à 2006. Lors des 500 miles d’Indianapolis, Graham Hill fut le tout premier à disposer d’une Lola. Un coup de maitre, vu que l’Anglais, bien que rookie, s’imposa avec sa T90/Ford. Dans les années 80-90, Lola était également le fournisseur unique de l’Indy Light.

Lola-Indycar-2012-01Lola-Indycar-2012-02Lola-Indycar-2012-03Lola-Indycar-2012-04Lola-Indycar-2012-05Lola-Indycar-2012-06Lola-Indycar-2012-07Lola-Indycar-2012-08

Source:
Lola

A lire également:
Indycar: la Delta Wing de 2012 (avec vidéo)
Indycar: la Swift de 2012
Indycar: les Dallara de 2012

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz