Accueil Actualités Entreprise Chine: AVIC Auto disparait

Chine: AVIC Auto disparait

98
5
PARTAGER

La dernière mouture du schéma de la construction automobile en Chine ressemblait à un plat de spaghetti. Mais ne vous inquiétez pas, il se simplifie d’année en année… Ainsi, l’ensemble AVIC Auto a officiellement disparu le 5 janvier. Il va ainsi rejoindre Chunlan, Fuqi, Huali, Nanjing-Fiat, Sanxiang, Shaolin, Soyat, Tongtian ou Yun Que au cimetière des constructeurs Chinois.

Il y a deux mois, ChangAn s’offrait son concurrent (résumé des précédents épisodes ici.)

AVIC Auto comprenait 3 constructeurs: la joint-venture ChangHe-Suzuki et les marques « pures » ChangHe et Hafei.

Zou Chao, jusque là président de ChangHe, devient vice-président de ChangAn. Quant à Wu Xue-Song, président de Hafei, il devient président de ChangAn. Tous les deux se retrouvent sous la direction de Xu Liuping, PDG de ChangAn.

L’usine de Hafei produira désormais les petites voitures de ChangAn, comme la Ben Ben Love (ex-Ben Ben « tout court ») ci-dessous. Tant pis pour Peugeot qui rêvait de fiançailles avec Hafei.

Suzuki était le parrain du rachat d’AVIC Auto. Il possède des joint-ventures avec les deux parties. Or, celle avec ChangHe battait de l’aile.

Désormais, ChangHe-Suzuki et ChangAn-Suzuki ont été regroupé dans un « nouveau ChangAn-Suzuki ». Néanmoins, d’après Zou, il faudra entre 3 et 5 ans pour que la fusion soit terminée.

En attendant, ChangAn peut faire la fête: terminée les guerres fratricides entre joint-ventures!

Reste le cas de ChangHe « tout court ». A priori, il devrait disparaitre totalement. Dommage, car ses minivans étaient la seule chose qui se vendait bien chez AVIC Auto.

Source:
Auto.sina

A lire également:
Chine: ChangAn s’offre AVIC Auto
Halloween: ChangHe n’est pas mort

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz