Accueil Actualités Entreprise Volkswagen : le Qatar détient 17% des droits de vote

Volkswagen : le Qatar détient 17% des droits de vote

46
3
PARTAGER

Si Dubaï et les Emirats arabes unis doivent actuellement faire face à d’importantes difficultés financières, rien de tel pour le Qatar.

Le pays détient désormais 17% des droits de vote de Volkswagen et devrait siéger au conseil de surveillance de Porsche.

Après avoir exercé – comme prévu – ses options dans Volkswagen, Qatar Holdings détient désormais 17% du capital du constructeur allemand, au lieu de 7 % initialementDémontrant s’il en était besoin la ferme volonté des pays du Golfe à « s’investir » dans l’industrie automobile allemande. Au sens propre et figuré.

Rappelons qu’en août dernier,  en vue de redresser sa situation financière bien mise à mal, le constructeur Porsche  avait dû se résoudre à vendre 10% de ses droits de vote à Qatar Holding, lequel dépend du fonds souverain, Qatar Investment Authority.

Une « première » en quelque sorte, puisque que depuis 1948, date à partir de laquelle Porsche a construit des véhicules sous son nom, aucune partie extérieure ne possédait de tels pouvoirs.

« En tant qu’investisseur stratégique de long terme, nous continuons à penser que l’investissement dans VW et le rapprochement programmé entre Porsche SE et VW représentent une opportunité d’investissement unique pour Qatar Holdings »,  affirme désormais Ahmad al Sayed, directeur général de Qatar Holdings.

En parallèle, Porsche a déclaré qu’il allait proposer le cheikh qatari Jassim Ben Abdoulaziz Ben Jassim al Thani pour siéger à son conseil de surveillance.

Sources : Reuters, AFP, La Tribune

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz