Accueil Actualités Entreprise Renault songe à produire en Algérie

Renault songe à produire en Algérie

256
1
PARTAGER

Après le Maroc, l’Algérie? Renault réalise actuellement une étude pour évaluer l’intérêt d’y produire. Si les résultats sont positifs, la firme au losange s’associerait avec la SNVI pour former une joint-venture (dont la SNVI aurait 51%.)

La Société Nationale des Véhicules Industriels dérive de la Société Africaine des Automobiles Berliet.

Paul Berliet avait fondé cette société en 1957 pour produire des camions en Algérie. En 1967, l’état Algérien créa la Société Nationale de Construction Mécanique (SONACOME), qui récupéra la branche Algérienne de Berliet en 1973. En 1980, la SONACOME devint la SNVI.

Les Berliet ont cédé la place à des camions et des autocars de Renault Véhicules Industriels. Mais d’après leur site internet, ils donnent l’impression de ne plus produire grand chose.

Le problème de Renault, c’est qu’il est très compliqué d’importer en Algérie les voitures que produit la Somaca au Maroc.

Si l’accord avec la SNVI se faisait, ils produiraient des Logan, des Sandero et des Symbol (Clio II 4 portes.) L’objectif serait de 50 000 unités annuelles.

Source:
CCFA

A lire également:
Une nouvelle jeunesse pour la Somaca
Somaca: exporter ou mourir
Renault: accord pour construction d’une usine au Maroc

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Renault songe à produire en Algérie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vente voiture Algerie
Invité

Il y a aussi Volswagen qui est très intéresse par la construction Automobiles en Algérie.

wpDiscuz