Accueil Constructeurs Renault F1 à vendre… David Richards consulte sa banque

Renault F1 à vendre… David Richards consulte sa banque

81
5
PARTAGER

David Richards, le retour de la revanche ? DR et la F1, c’est une grande histoire ponctuée de quelques échecs. Le Britannique a tellement mal vécu ses différentes expériences dans la discipline qu’il s’est toujours promis d’y revenir pour finir le travail.

La mise en vente d’Enstone, le cœur de l’écurie Renault F1, lui offrirait une nouvelle opportunité.

Car Carlos Ghosn a usé sa patience avec la F1. Et si le patron du Groupe Renault accepte de « rester » dans le sport, ce ne sera qu’en tant que motoriste. Mais aucune chance de fermer simplement l’usine et voir s’envoler des centaines de millions d’euros (à l’image de Toyota). Ghosn veut vendre… et Richards veut acheter. Reste à trouver le prix qui pourra satisfaire les deux parties.

Ancien patron de Benetton puis BAR avant d’avoir un ticket d’entrée, jamais validé, avec Prodrive, David Richards tente de réunir des investisseurs pour acheter les parts de Renault F1. La transaction devrait s’étaler sur douze mois pour permettre à Renault de conserver le nom de l’écurie durant la saison 2010.

Si le deal se fait… Aston Martin (dirigé par Richards) pourrait alors remplacer Renault en 2011 ! Mais des Russes, des Chinois et une compagnie luxembourgeoise (dirigée par Gérard Lopez et Eric Lux qui gèrent la carrière de quelques pilotes dont le Chinois Ho Ping Tung vu dans la Renault F1 à Jerez) sont également intéressés par les futures R30…

A lire également : Sauber a son ticket d’entrée pour la grille 2010 et Renault F1 vend ses pièces

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz