Accueil Concept car Los Angeles 2009 : Volkswagen Up ! Lite

Los Angeles 2009 : Volkswagen Up ! Lite

31
1
PARTAGER

Ce nouveau concept de la famille Up!, qui compte donc à présent 5 membres (Up!, Space Up!, Space Up! Blue, e-Up! et Up! Lite), semble être un savant mélange élaboré à partir de la Up! et de la L1 dévoilée à Francfort. Légèreté, aérodynamique, optimisation, mais autour de 4 places et pour une consommation de 2.44 l/100 km…

Elaborée à partir de la nouvelle génération de petits véhicules issus de cette famille Up!, la Up! Lite s’inspire aussi largement par sa conception et son style de la L1. Elle partage avec cette dernière la même optimisation systématique, dans un seul but, réduire la consommation, tout en préservant le principe d’un véhicule à 4 places de la Up!.

Le résultat est un coupé aux lignes aérodynamiques affichant un Cx de 0.237, et long de 3m84. Une longueur supérieure à celle d’une Up! classique (3m45 pour le premier concept), imposée par les contraintes aérodynamiques. Elle est toutefois largement moins contrainte que la L1 dans ses dimensions, puisqu’elle affiche une largeur de 1m60 et une hauteur de 1m40. Des valeurs proches de celles des autres véhicules de taille comparable.

Le poids, l’un des principaux ennemis en matière de consommation est ici réduit à 695 kg. Volkswagen ne communique en revanche guère d’informations sur ce sujet. On peut deviner par exemple que le capot a vu ses systèmes d’ouverture classique supprimés, comme ce fut le cas sur feu l’Audi A2. Une absence d’ouverture compensée par la présence au pied du pare-brise des accès pour la mise à niveau des fluides. La caisse est pour sa part composée en partie d’acier, mais aussi d’aluminium, à l’instar de ce que l’on peut trouver sur l’Audi TT par exemple, et le pavillon est pour sa part revêtu de carbone. On trouve également ce matériau dans la composition des jantes.

La motorisation est globalement partagée avec la L1. On retrouve en effet un bicylindre diesel de 0.8 litres (le 1.6 TDI de conception modulaire amputé de deux cylindres). Développant 51 ch, il est associé à un moteur électrique de 10 kW (14 ch), pour une puissance totale de 65 ch. Le moteur électrique fait office de démarreur et d’alternateur, et peut propulser seul le véhicule ou au contraire venir en secours au moteur thermique. Ce dernier peut par ailleurs se retrouver coupé à des vitesses plus élevées, par exemple lorsque le conducteur lève le pied de la pédale d’accélérateur en descente… La transmission est opérée par une boîte DSG à 7 rapports, qu l’on trouve désormais dans la plupart des modèles du constructeur. Au bilan, la Up! Lite ressort avec 2.44 l/100 km de consommation en cycle mixte d’homologation européen, soit des émissions de CO2 de 65 g/km.

Quelques petits détails à souligner, comme la calandre à évents pilotés, les caméras remplaçant les rétroviseurs avec une vue recomposée des trois caméras affichée dans un écran central au pavillon, ou encore l’astucieux déverrouillage de la banquette arrière simplement opéré en basculant l’appuie-tête vers l’avant. A l’arrêt, un système de ventilation passive permet d’évacuer l’air chaud, et l’accès aux places arrière a été repensé avec un nouveau mode de basculement du siège passager (dont le dossier est fixe, légèreté oblige). La planche de bord est assez minimaliste, avec un grand bandeau transversal intégrant les aérateurs, et deux écrans, l’un face au conducteur pour l’instrumentation, l’autre flottant au centre pour toutes les commandes annexes (radio, clim…). L’intérieur est ainsi simplifié sans paraître dépouillé.

245633245637245640245655245658245666245669245675245681245714

Source : Volkswagen

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz