Accueil Actualités Entreprise Faurecia investit en Chine

Faurecia investit en Chine

63
0
PARTAGER

Faurecia à fond vers la Chine

L’équipementier automobile français a annoncé jeudi une prise de participation « stratégique » au capital de son homologue chinois Xuyang Group.

Objectifs communs : la création de deux nouvelles entreprises conjointes et l’extension du champ d’activité d’un site d’ores et déja existant.


« Aux termes de l’accord avec la municipalité de Changchun, Faurecia prendra une participation au capital de Xuyang Group, devenant l’actionnaire stratégique de cet équipementier qui est l’un des principaux fournisseurs du premier constructeur automobile chinois, le groupe FAW », a indiqué ainsi le groupe. Sans toutefois préciser la hauteur de cette participation.

Faurecia et Xuyang Group ont ainsi prévu d’étendre les activités de leur joint-venture spécialisée dans les structures de sièges automobiles, Changchun Faurecia Xuyang Automotive Seat (CFXAS), qui fabriquera désormais des sièges complets. Précisons que CFXAS existe depuis 2001 et est détenue à 60% par Faurecia et 40% par Xuyang Group.

Les deux entreprises ont en outre décidé de constituer deux nouvelles entités communes, l’une spécialisée dans les systèmes d’intérieur (planches de bord, consoles) et l’autre dans les modules acoustiques (isolation) et les revêtements de sol. 

Ces opérations ont pour objectif d’accélérer le développement des activités en Chine, le pays constituant « une zone stratégique de développement », si l’on en croit Faurecia. Lequel compte d’ores et déjà 15 usines dans l’Empire du Milieu et 3 centres de recherche et développement, y employant 3.400 personnes. 

Les chiffres semblent en effet parler d’eux-même : la filiale du groupe PSA Peugeot Citroën indique en effet que son chiffre d’affaires en Chine sera en hausse de 35% en 2009 par rapport à 2008, s’établissant à 600 millions d’euros. Un « joli » chiffre dans le contexte actuel de crise.

Xuyang Group est quant à lui l’un des principaux fournisseurs du premier constructeur automobile chinois, le groupe FAW. Lequel détient notamment les filiales AW-VW (Volkswagen et Audi).

La ville de Changchun est l’un des principaux centres de production automobile en Chine, avec la présence de FAW et ses joint ventures avec Volkswagen, Toyota et GM, qui produiront près de 1,5 million de véhicules en 2009, rappelle Faurecia. L’objectif est d’atteindre les 2 millions de véhicules par an d’ici 2011 et 3 millions de véhicules à horizon de trois ans.

Sources : AFP, JDD, La Tribune

A lire également :

FAW-Toyota: produire ou ne pas produire à Changchun

. Marché Chinois: objectif 13 millions

. Quel avenir pour l’automobile Chinoise?

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz