Accueil Alfa Romeo Alfa Romeo Giulietta, l’officielle

Alfa Romeo Giulietta, l’officielle

377
17
PARTAGER

La voilà finalement, la nouvelle Alfa Romeo anciennement Milano devenue aujourd’hui Giulietta.

Premières photos officielles de celle qui sera présentée en 2010 au salon de Genève en Mars prochain et qui remplacera ensuite la 147 dans la gamme de la marque au Trèfle.

A première vue, au niveau carrosserie, rien de bien nouveau par rapport à la voiture de pré-série que l’on avait pu voir sur les photos volées il y a de cela cinq mois, alors que celle-ci se nommait encore Milano. L’Italienne paraît dès lors plus sportive que sur les premières photos, même en version cinq portes (seule version disponible) affublé d’une robe blanche, qui entre-nous lui va à ravir, et sûrement aussi grâce à l’apparition de peinture rouge sur les étriers et à de nouvelles jantes en forme de turbine du plus bel effet rappelant légèrement celles de la Mercedes/McLaren SLR.

L’intérieur lui est parsemé de cuir noir, perforé pour la partie centrale des sièges, avec logo Alfa Romeo rouge sur les repose-tête et surpiqûres de même couleur pour les renforts horizontaux des sièges. Le tableau de bord lui n’est pas encore dévoilé, seules sont visibles quelques touches d’aluminium par ci par là (Ou du plastique peint façon « alu ») comme le pommeau du levier de vitesse ou encore les buses d’aération. Notez au passage les deux toits ouvrants qui offrent une luminosité fort agréable.

La Giulietta sera basée sur la plate-forme C-Evo du groupe Fiat qui servira également comme prévu dans le plan Fiat/Chrysler aux futurs modèles de la marque américaine. Légèrement plus longue que celle qu’elle remplacera bientôt, la Giulietta a une dimension totale de 4 350 mm (La dimension entre les roues étant elle de 2 630 mm) une hauteur de 1 460 mm et 1 800 mm de largeur.

Dès sa sortie, la Giulietta sera disponible avec quatre motorisations, deux essences et deux diesels, tout les quatre réunis dans le club de la suralimentation turbo. D’une part, les essences, deux petits 1.4L, l’un TB et l’autre TB Multiair de respectivement 120 et 170 chevaux (Ici aussi, le downsising est à l’oeuvre). D’autre part les diesels, en entrée de gamme un 1.6L JTDM de 105 chevaux et un 2.0L JTDM fort de 170 chevaux.
Arrivera plus tard dans l’année une version plus musclée, dénommée « Quadrifoglio Verde », le trèfle à quatre feuilles si cher à Alfa Roméo qui, comme la RS de chez Renault et Ford, ou encore la GTI chez Volkswagen, viendra chapeauter la gamme avec un quatre cylindres de 1.7L turbocompressé, plus connu sous le nom de 1750 TBi développant une puissance de 235 chevaux. Elle se placera niveau puissance directement entre l’Allemande et la Française, tout en restant bien loin de la fabuleuse Anglaise (Qui, espérons le, sera rejoint plus tard par une version GTA) !

Sources: Alfa Romeo

A voir également: Quel avenir pour Alfa Romeo, Essai Alfa Romeo Mi.To Multiair

Galerie Alfa Romeo Giulietta

245717245721245724

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz