Accueil Actualités Entreprise Nissan suspend son agrandissement en Inde

Nissan suspend son agrandissement en Inde

36
2
PARTAGER

L’Alliance Renault/Nissan ne progresse pas comme elle l’aurait souhaité en Inde. D’abord les résultats de la Logan sont bien loin des ambitions initiales chiffrées par le constructeur et son partenaire Mahindra & Mahindra (500 unités livrées en septembre contre 1 750 en septembre 2008 et 2 900 exemplaires contre 9 200 à la clôture du premier semestre). Sur un marché très sensible aux prix pratiqués, celui de la Logan semble bien trop élevé. Ensuite, le concept ULC, comme Ultra Low Cost, concurrent affiché de la Tata Nano en partenariat avec Bajaj ne cesse de prendre du retard. De fin 2010 à 2011, sa commercialisation ne devrait finalement intervenir qu’en 2013.. Enfin Renault a gelé son programme d’une ligne de construction à Chennai. Nissan suit la tendance.

La deuxième phase de construction de l’usine de Chennai en Inde est donc au point mort. Lors d’un sommet économique organisé en Inde, Carlos Ghosn a précisé la position du constructeur. « Nous avons actuellement suspendu la deuxième phase non pas parce que nous ne croyons pas au potentiel du marché indien ou la capacité des exportations depuis l’Inde mais plus simplement parce que nous attendon la reprise du marché automobile mondial« , a déclaré le président de l’Alliance.

Pour mémoire cette usine de Chennai devrait être l’un des sites industriels qui produira la Micra internationale de la marque et afficherait à pleine capacité la production de 400 000 unités par an. Dans le même temps, rappelons que la ligne estampillée Renault est également au point mort sans date de reprise du chantier.

Enfin sur le véhicule ULC, l’heure semble être à l’attente. Et si rien ne devait évoluer favorablement suite au partenariat avec Bajaj, Renault n’écarterait pas la possibilité de dénicher un nouvel allié. Quant à la Logan dont les résultats se réduisent comme peau de chagrin, on semble s’interroger sur le moyen de lui redonner un second souffle sans précisions complémentaires.

A lire également. Renault en Inde : usine au point mort et Renault/Nissan : accord avec le Tamil Nadu.

Source : Bloomberg.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz