Accueil Finance Lourde perte pour Porsche SE

Lourde perte pour Porsche SE

36
0
PARTAGER

Porsche SE, la holding qui chapeaute les diverses activités de Porsche, et qui aurait dû prendre sous son aile Volkswagen, a publié une lourde perte pour son exercice fiscale, clos au 31 juillet dernier : 4.4 milliards d’euros…

Cette perte, qui fait suite à un bénéfice de 8.6 milliards l’an passé, concerne donc Porsche SE, la société holding, et non pas le constructeur automobile lui même. En effet, la filiale Porsche AG continue à afficher une insolente marge opérationnelle de plus de 10%, et continuant à revendiquer le titre de constructeur le plus rentable du monde.

Quoi qu’il en soit, cette rentabilité ne permet pas de compenser les problèmes de liquidités de la holding, lourdement endettée et handicapée par ses options sur les actions Volkswagen.

La situation financière de Porsche SE devrait s’améliorer d’ici à quelques semaines. Le groupe mène en effet d’intenses négociations pour refinancer sa dette par un nouveau prêt de 8.5 milliards, et souhaite par ailleurs lever 5 milliards d’euros de nouveaux fonds. Ceci sans compter les 3.9 milliards d’euros que Volkswagen doit normalement payer pour l’acquisition de 49.9% de Porsche AG.

Malgré cette perte, Porsche SE versera un dividende. Il sera toutefois symbolique, puisque de 0.05 euros par part préférentielle, et même de seulement 0.044 par part ordinaire, ce qui représentera un total de 8.2 millions d’euros. L’an dernier, Porsche avait prélevé un milliard sur ses bénéfices pour le dividende versé aux actionnaires, qui étaient alors exclusivement les familles Porsche et Piëch. Les deux familles partageront cette année le gâteau avec le fonds d’investissement du Qatar.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz