Accueil Rallye La Finale de la Coupe de France des Rallyes : les coulisses

La Finale de la Coupe de France des Rallyes : les coulisses

58
1
PARTAGER

Voilà, l’événement de l’année pour nombreux de pilotes, l’objectif d’une saison pour certains. Arrivée sur les lieux de la Finale, tôt vendredi matin. Le brouillard est présent mais au fil de la journée le soleil est présent. La pluie n’est pas annoncée, les pilotes sont rassurés.

Les passionnés, les curieux sont présents sur le bord des routes mais aussi devant le Kursaal. A l’intérieur du Kursaal les départements sont mis à l’honneur, dégustations des produits du terroir, rencontre avec les différents comités… la France est mis à l’honneur.
Un stand attire également l’attention, l’espace BF Goodrich distribue de nombreux goodies aux spectateurs : porte clé, casquette, posters… mais les passionnés peuvent s’aventurer sur un simulateur de course rallye. Sensations assurée… attention aux tonneaux!

Vendredi soir les choses sérieuses commencent. Comme le souligne le copilote Thibault Gorczyca, «Il faut faire attention car même s’il n’a pas plu, les routes seront très glissantes c’est limite du verglas. Il fait froid et avec la marée il y a plaques d’humiditée sur les routes donc les pilotes devront de redoubler leur vigilance. »

Quelques pilotes du Championnat de France ont fait le déplacement, comme Eric Brunson; Le beau-frère d’Arnaud Gautier est venu soutenir et encourager Arnaud sur le bord des routes du Nord.

Les deux protagonistes de ce week-end sont sans aucun doute Sébastien Deraedt et Arnaud Gautier. Les deux hommes ont joué au jeu du chat de la souris. D’une spéciale à une autres ils se sont volés la première place au classement général et étape. Même la pluie n’a pas embêté le combat de ces hommes.
Malheureusement cette bagarre a pris fin dans la dernière spéciale avec une fin que l’on n’attendait pas.
L’accident de Sébastien Deraedt et de Nicolas Cornu est plus grave que ce que l’on pensait. Le pilote a été touché au sternum, le copilote soufre d’un œdème cérébral il reste sous observations médicales. Sébastien Deraedt est passé par une belle porte, il a déclaré « J’ai eu peur pour ma vie. Je suis vivant. Je pense que le rallye, c’est fini pour moi. »

Cette Finale de la Coupe peut se terminer avec un goût amer, en effet la victoire d’Arnaud Gautier est contestée. Mais il faut le rappeler le rallye c’est de la joie, de la compétition, des déceptions et des larmes.
Leblogauto souhaite un bon rétablissement à Sébastien Deraedt et à Nicolas Cornu.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz