Accueil Audi Essai Audi A3 Sportback : petit coeur, gros souffle

Essai Audi A3 Sportback : petit coeur, gros souffle

320
10
PARTAGER

Pour rendre sa compacte plus écologique, cette version est équipée du tout nouveau moteur 1,6Tdi de 105ch, le moteur « entrée de gamme diesel » de l’Audi A3. Remplaçant le 1,9Tdi de même puissance, ce moteur sacrifiera-t-il les performances du véhicule ? Contact.

Cette motorisation remplace le bon vieux 1,9Tdi à injecteurs pompes qui prend ainsi une retraite bien méritée. Elle est ainsi équipée d’une injection à rampe commune, dite « common rail », de cylindrée inférieure mais de puissance équivalente. Mais ce manque de cylindrée viendra-t-il perturber la puissance transmise aux roues ? Surtout dans les bas régimes ?

 Douceur de souplesse et agrément de conduite en sus, le moteur est pourtant inexistant avant 1 800 tr/min. Cependant, la marque allemande annonce un couple disponible plus tôt que sur l’ancien moteur (1 500 tr/min contre 1 900 tr/min). Petite anecdote, il a été difficile de monter une pente d’un parking sur la 1ère vitesse, il a fallu monter dans les régimes pour y parvenir. Cependant, après 2 000 tr/min, le moteur est bien présent et réactif. Jusqu’à 3 500 voir 4 000 tr/min, celui-ci devient linéaire et on peut le solliciter sans aucun problème. Ensuite, comme tout bon diesel, après 4 000tr/min, on le sent à « bout de souffle ».

En terme de sonorité, ce nouveau moteur est plus discret que l’ancien 1,9l Tdi qu’il remplace. Toutefois, à froid, ceci semble moins évident lorsque l’on se trouve à l’extérieur du véhicule mais lorsque l’on est dans l’habitacle, ce bruit semble inexistant grâce à l’insonorisation soignée de l’Audi A3.

Pour aider l’environnement et surtout réduire au maximum la consommation, l’étagement de la boîte a été revu et sensiblement rallongée. Les relances sont ainsi plus molles, on sent comme un creux à certains moments. Malgré cela, on n’est pas dans une situation dangereuse lorsque l’on souhaite dépasser. Il suffit, la plupart du temps comme dans toute situation difficile, de descendre une vitesse. Un petit équipement supplémentaire a été ajouté pour adopter une éco-conduite. Il s’agit en fait d’une apparition sur l’écran central du tableau d’une information de passage des vitesses au meilleur instant.

Beaucoup de constructeurs souhaitent adopter une touche de plus en plus écologique en réduisant les émissions de CO2 grâce au système « Stop & Start » et la marque aux anneaux n’y fait pas exception. Il permet de couper et redémarrer le moteur automatiquement lors d’arrêts brefs tel que les feux rouges. Sur ce modèle, le système est assez bien calibré mais lent au redémarrage. En effet, il faut bien décomposer le mouvement pour relancer l’engin. Au premier abord, ceci peut rendre un peu déstabilisant et entraîner des mécontentements auprès des usagers vous entourant. Cependant, ne pas s’inquiéter car le système est déconnectable à tout moment.

 

A lire également :
Essai Audi A3 Sportback : mini break
Essai Audi A3 Sportback : à bord, simple mais efficace

A voir également : Galerie Essai Audi A3 Sportback

240045240052240067240088

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz