Accueil Actualités Entreprise Opel : Magna veut que GM passe à la caisse

Opel : Magna veut que GM passe à la caisse

24
9
PARTAGER

Angela Merkel n’a pas encore digéré la pilule et ne l’avalera jamais peut-on légitimement deviner. Parmi les autres acteurs se sentant floués suite à l’épilogue de la vraie/fausse cession d’Opel/Vauxhall par General Motors, on retrouve évidemment l’équipementier austro-canadien Magna lequel jusqu’au bout, avec ses partenaires, pensait décrocher le morceau. Magna n’entend pas tirer un trait comme cela sur ce feuilleton. Pour l’équipementier, le générique de fin se traduira par exemple par un passage à la caisse.

Interrogé à ce sujet par la radio autrichienne Oe1, Siegried Wolf n’a pas clairement chiffré le montant. Pour petit rappel des faits, le co-PDG de l’équipementier Magna compte demander à General Motors une réparation financière via des dédommagements par rapport à tous les frais engagés dans tout le processus de rachat d’Opel via notamment le montage du plan de sauvetage. « Il y a des discussions et nous allons clarifier cela dans les prochaines semaines« , a indiqué Siegried Wolf.

Les médias autrichiens et allemands ont avancé une somme de 100 millions d’euros. Vis à vis de cette somme, le haut responsable de Magna n’a donc ni confirmé ni infirmé. Toutefois il a tenu à expliquer « qu’il s’agissait en effet d’une grosse somme parce qu’il était clairement question de trouver une solution à un sujet particulièrement complexe« . Dans le même temps le partenaire de Magna dans le montage du dossier de rachat d’Opel, donc Serbank, n’a pas écarté non plus d’éventuels recours juridico-financiers contre GM. A suivre.

A lire également. Opel ne deviendra pas mondial et Opel : coup de théâtre.

A voir également. Galerie Essai Opel GT.

184707184711184714184720184726184729184735184738184741184747

Source : AFP.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz