Accueil Rallye Critérium des Cévennes : un point sur les deux spéciales de la...

Critérium des Cévennes : un point sur les deux spéciales de la matinée

41
0
PARTAGER

Voilà, les pilotes sont repartis ce matin pour les quatre dernières spéciales de la journée. Quatre spéciales pour départager : Jean-François Mourgues, Guillaume Caninvenq et Patrick Henry.

ES8 : Valleraugue – Col de la Tribale – 30,80 km

Une trentaine de kilomètres pour réveiller les équipages en ce samedi matin. Les pilotes ont du patienter quelques minutes avant de prendre le départ, en effet la ES a été retardé d’environ 40 minutes.
Les conditions climatiques sont différentes d’hier le soleil a fait place à la pluie et le temps est toujours aussi froid. Au fil des passages la spéciale est de pus en plus humide.

Chaussé en pneus slicks retaillés, Jean-François Mourgues réalise le meilleur temps avec 17 secondes d’avance sur Guillaume Canivenq et 20,4 sur Cédrick Robert

Hier soir, Julien Maurin pointait en quatrième position mais malheureusement le pilote a abandonné après l’arrivée de la spéciale suite à un problème mécanique. Manu Guigou réalise le 6ème temps.

A l’arrivée, ils ont déclaré:
Jean-François mourgues : « Il pleuvait au départ. C’était dur de chauffer les pneus. Nous sommes restés trop longtemps arrêtés au départ. S’il n’y avait pas eu de retard, c’était le bon choix. »
Guillaume Canivenq  : « Je n’ai pas pris de risques ce matin, ni avec mon pilotage, ni dans mon choix de pneus. Je pense que ça pouvait passer avec des slicks. »
Cédric Robert  : « Les pneus slicks restent le bon choix mais je n’ai pas attaqué au maximum. »
Julien Maurin : « Nous avons tapé le muret d’un pont dans un virage à gauche à un kilomètre des Plantiers. Nous avons pu terminer la spéciale mais nous allons abandonner. Ça s’est joué à 20 centimètres. »

ES9 : Saint Martial Sumène – 8,40 km

Cette spéciale est connue et reconnue pour son tracé piégeux avec ces petits ponts étroits. Au niveau des conditions climatiques, le temps est toujours aussi froid et pluvieux
Equipé en pneus slicks, le leader Jean-François Mourgues concède beaucoup du temps sur Guillaume Canivenq, ce dernier réalise le meilleur temps dans cette spéciale.
Dans tous les cas, à l’arrivée, Jean-François Mourgues est toujours en tête au classement général avec 1,8secondes sur Guillaume Canivenq.

Ils ont déclaré :
Guillaume Canivenq  : « Je n’ai pas pris de risques, il y avait des pièges. »
Jean-François Mourgues  : « On nous fait toujours attendre au départ des spéciales ! Nous avons galéré avec les slicks sous la pluie. »

Plus que deux spéciales pour désigner le vainqueur de cette édition 2009 du Critérium des Cévennes.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz