Accueil Actualités Entreprise Les accords Porsche / Volkswagen enterinés à Wolfsburg

Les accords Porsche / Volkswagen enterinés à Wolfsburg

31
1
PARTAGER

Le conseil de surveillance de Volkswagen, rappelons-le dirigé par Ferdinand Piëch, vient d’entériner les termes des accords avec Porsche SE. Ces accords ont pour finalité la création d’un groupe uni, avec la marque Porsche intégrée au portefeuille de marques de Volkswagen.

Le dénouement de la crise entre des deux groupes allemands, qui avait pour origine les ambitions de prise de contrôle de Volkswagen par Porsche, semble donc arriver à son terme. Petit résumé (très) rapide des faits pour ceux qui ont vécu en ermite ces deux dernières années. Surfant sur ses excellents résultats financiers, Porsche affiche son intention de prendre le contrôle de Volkswagen par une montée progressive dans son capital. Porsche achète massivement des actions et prends des options sur d’autres, passant la barre de 50% du capital de Volkswagen entre ses mains. Au passage, l’action Volkswagen s’envole, passant même la barre des 1000 euros en séance, ce qui vaut quelques ennuis avec la justice allemande aux dirigeants de la firme de Stuttgart…

Naturellement, cette prise de contrôle n’est pas du goût de Ferdinand Piëch, grand manitou de Volkswagen, mais aussi membre de la famille Porsche et actionnaire de Porsche. Il ne cessera au fil des mois de souffler le chaud et le froid et de mettre des bâtons dans les roues de son cousin Wolfgang Porsche et de Wendelin Wiedeking. La crise lui viendra en aide. En effet, lourdement endetté, Porsche ne peut assumer ses frais financiers, et le spectre d’une faillite fut même un temps évoqué par certains experts. Porsche propose alors une opération de fusion à Volkswagen. Volkswagen est alors en position de force, et dicte ses conditions pour cette fusion dont les points les plus visibles sont le départ de Wendelin Wiedeking, et l’intégration de la marque Porsche au groupe Volkswagen.

Les termes des accords de la fusion étant accepté par Volkswagen de façon officielle et définitive, les prochaines étapes sont l’acceptation par le conseil de surveillance de Porsche SE, l’acceptation par les actionnaires de Volkswagen d’une augmentation de capital pour soutenir le rachat de 49.9% de Porsche AG par Volkswagen AG. Ce rachat devrait être opéré avant la fin de l’année 2009.

Lire aussi : Essai nouvelle Golf TDI BlueMotion Technologies

Essai Volkswagen Golf Blue Motion Technology (2).JPGEssai Volkswagen Golf Blue Motion Technology (3).JPGEssai Volkswagen Golf Blue Motion Technology (4).JPGEssai Volkswagen Golf Blue Motion Technology (5).JPGEssai Volkswagen Golf Blue Motion Technology (6).JPG

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz