Accueil Actualités Entreprise Volkswagen reprendrait Karmann

Volkswagen reprendrait Karmann

26
1
PARTAGER

Les difficultés de la firme Karmann, assembleur historique de voitures de niches et fabriquant de toit rétractable ont déjà été largement abordées dans nos articles.

Ainsi, en juin 2008, nous vous apprenions la mise en vente de la compagnie, avec des repreneurs potentiels Chinois (SAIC) ou Indiens (Mahindra & Mahindra) qui finalement ne donnèrent pas suite.

Les membres du conseil d’administration ne cachaient d’ailleurs pas leur préférence pour un repreneur européen, avec un projet industriel.

Rappelons que les difficultés de Karmann touchent tous les autres assembleurs de niche, comme par exemple : Heuliez, repris in extrémis par le groupe BKF, Pininfarina, dont la famille a perdu le contrôle, ainsi que Bertone repris par Fiat.
A l’origine de ces difficultés, les constructeurs automobiles qui produisent désormais eux-mêmes les dérivés de niche, comme les cabriolets. Ainsi, après la sortie du dernier modèle assemblé par Karmann, le Mercedes CLK cabriolet, l’entreprise fut contrainte de mettre en faillite sa branche assemblage de carrosserie en Avril 2008.

Enfin, en juillet dernier, nous évoquions la possibilité d’un accord de dernière minute avec VW, qui pourrait utiliser les sites de Karmann pour y fabriquer le dérivé électrique de la future Up (Lupo ?) à partir de 2012-13.

Aujourd’hui nous apprenons que Volkswagen aurait fait une offre ferme sur Karmann.
Reste un problème de taille: le prix…

Les actionnaires de Karmann : les familles Battenfeld, Boll et Karmann estiment l’entreprise à 65 millions d’euros. Pour étayer cette valorisation, ils précisent que ce chiffre comprend une usine de peinture, acquise pour une centaine de millions d’euros quelques années auparavant.

De son côté, et selon l’hebdomadaire Spiegel, VW n’offrirait qu’un peu plus de 10 millions d’euros, on est bien loin du compte.

Mais VW sait qu’il est en position de force et que le temps joue pour lui. En effet, Karmann a un besoin urgent de capitaux, et sans nouvel apport, sera à cours de liquidité et devra fermer début Novembre.
Bref, sans solution de secours, on voit mal comment Karmann pourrait rejeter l’offre de Volkswagen.

Voir aussi: L’Allemand Karmann en vente ?, Karmann en vente : épisode 2, Karmann en faillite., Karmann a officiellement replié son toit…, Karmann : un accord de dernière minute avec Volkswagen ?

Source Reuters, Spiegel

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz