Accueil Actualités Entreprise Opel/Magna : l’UE se donne du temps pour étudier le dossier

Opel/Magna : l’UE se donne du temps pour étudier le dossier

21
1
PARTAGER

La vente définitive d’Opel/Vauxhall au consortium mené par Magna ne cesse d’être retardée. Ce processus qui peine terriblement à être finalisé est notamment dans le collimateur de Bruxelles. L’Union européenne et la commission à la concurrence, entrées tardivement dans le bal, viennent de recevoir l’ultime dossier déposé par Magna et ses partenaires. A Bruxelles on précise que l’étude des nombreux documents prendra du temps et que la position de l’UE ne devrait pas être connue avant le 27 novembre prochain.

Magna et Sberbank ont transmis leur dossier jeudi dernier à la Commission. Celle-ci doit maintenant décider si elle donne son feu vert à la vente (avec ou sans conditions) ou si elle ouvre une enquête approfondie. Objectif de l’étude de cette enquête ? Veiller à ce qu’aucune distorsion à la concurrence entre les pays et sur le marché européen ne soit pratiquée.

Dans le même temps, Bruxelles doit aussi donner séparément son feu vert aux aides publiques promises. Et notamment par l’Allemagne dans le cadre de la reprise d’Opel par Magna et Sberbank. Aucune échéance n’a encore été fixée sur cet aspect. Mais sur ce dernier point , on sait déjà que la commission avait exprimé des doutes il y a une semaine, estimant que l’aide promise par le gouvernement allemand n’était visiblement pas conforme aux règles de concurrence car collée au choix d’un repreneur spécifique et donc de Magna, soutenu depuis le début par l’Allemagne…

La Commission avait toutefois tenu à préciser n’avoir « nullement l’intention de bloquer » la vente d’Opel à Magna mais tout simplement faire son office et s’assurer d’une totale transparence et entière équité entre tous les acteurs. L’Union européenne se donne jusqu’au 27 novembre pour rendre ses conclusions. Le feuilleton continue alors qu’on murmure que GM aurait aussi un plan B dans sa manche…

A lire également. La finalisation de la vente d’Opel traîne, Opel pourrait manquer de liquidités à la mi-janvier, GM/Opel : un plan B en cas d’échec et L’avis de Bruxelles sur le cas Opel.

Source : Automotive News Europe.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz