Accueil Actualités Entreprise Koenigsegg/Saab : money, money, money…

Koenigsegg/Saab : money, money, money…

32
0
PARTAGER

La résolution du dossier Saab via le rachat par Koenigsegg et ses partenaires semblait dans la bonne voie surtout depuis l’arrivée officielle du Chinois BAIC bouclant quasi intégralement le montage financier. Toutefois Saab pourrait ne pas obtenir la totalité du prêt de 4,3 milliards de couronnes suédoises (420 millions d’euros) qu’il a demandé à la Banque européenne d’investissement (BEI). De quoi en cas d’obtention de somme inférieure remettre en question la cession définitive.

La BEI et les autres organismes bancaires entrant dans le processus appuieraient sur la pédale de frein quant aux déblocage de fonds financiers.

On en revient alors au problème initial : ces organismes mettent en doute la viabilité financière du projet, le manque de visibilité à moyen terme et l’absence réelle de garanties dans le développement de Saab. « Il y a des interrogations sur le fait de savoir si un certain nombre de projets de développement correspondent aux règles de la BEI pour les prêts« , rapporte une source bancaire proche du dossier dans un quotidien suédois.

Certains investisseurs souhaitant racheter Saab se donnent encore quelques semaines pour inviter les différents organismes bancaires à infléchir leur position. Sans subsides financiers, le rachat pourrait sérieusement prendre du plomb dans l’aile. Si des doutes et interrogations subsistent sur la capacité financière à racheter et diriger le constructeur suédois, rien ne se débloquera de ntoute façon sans le soutien des banques. La balle est dans leur camp.

A lire également. Koenigsegg s’allie avec BAIC pour Saab, Saab / Koenigsegg : le soucier financier réglé ? Et GM d’accord avec Koenigsegg pour Saab.

A voir également. Galerie Saab 9-5 live au salon de Francfort.

224020224024224027224030224046224049224053224059224062224065

Source : Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz