Accueil Audi DTM Dijon: Premiers tours de roues

DTM Dijon: Premiers tours de roues

72
2
PARTAGER

Le DTM fait étape en France, avant la finale qui se déroulera sur le circuit d’Hockenheim. En attendant, le tracé de Dijon-Prenois sera le théâtre ce week-end, du second sacre de Timo Scheider, si toutefois celui-ci atteint le podium au terme de la course de dimanche. Aujourd’hui les pilotes ont pris connaissance du circuit, à l’occasion d’un roll-out d’une demi-heure en fin d’après-midi. L’occasion pour nous d’observer de plus près, les acteurs de ce championnat très populaire en Allemagne, et qui devrait selon les prévisions, attirer plusieurs dizaines de milliers de spectacteurs d’ici dimanche dans les tribunes du circuit bourguignon.

Cela fait désormais quelques années que nous nous rendons sur le circuit de Dijon-Prenois, pour y observer les différents championnats français et étrangers qui y font étape. Néanmoins, pour la première fois, deux tribunes provisoires ont été spécialement érigées, alors que le media centre qui s’établit d’habitude dans une salle où tenait à peine une quinzaine de journalistes, a migré dans une impressionnante structure d’accueil. Autrement dit, là où le DTM se déplace, les circuits qui le reçoivent, mettent les petits plats dans les grands, d’où un meilleur confort pour le public, et pour les medias. Cela méritait d’être souligné.

La météo inquiétante le matin, avec quelques averses, laissait entrevoir une journée humide, mais il n’en a rien été. Mieux, une fois la première séance d’essais libres lancée à 17:00, le soleil fit son apparition, pour le plus grand bonheur des spectateurs et des photographes. Pour leurs premiers tours de roues devant le public, les Audi A4 et Mercedes Classe C ont fait sensation, tant les voir évoluer impressionne. Notamment d’abord par leurs looks d’enfer, puis par le bruit de leurs V8 qui récompensa les plus patients qui attendaient cela depuis le début de l’après-midi.

Durant cette séance, nous n’avons noté absolument aucun incident, mécanique ou du à une erreur de pilotage. Les pilotes prirent simplement leurs marques, en tentant de repérer la trajectoire idéale. D’après nos constatations, suivant les virages, tous ont tatonné, en variant leurs lignes à chaque passage. Le vrai travail commencera pour les équipes véritablement à partir de demain matin, dès la première séance longue de deux heures et trente minutes, à 8h45. Puis, viendra le grand show de la qualification programmée à 13h35, visible sur Orange Sport.

Sur un tracé mêlant montées, descentes, avec des virages rapides, une épingle et une longue ligne droite, le spectacle pour les photographes est saisissant. Les Audi lors des journées d’essais du printemps s’étaient montrées les plus rapides. Toutefois, le revêtement bosselé dans les zones de freinage à l’époque, a été revu pour que les voitures ne talonnent plus. L’équilibre des forces pourraient donc changer d’ici les qualifications de samedi après-midi, avec un tracé qui a évolué depuis les dernières constatations des équipes, il y a 6 mois.

Pour rappel, le DTM compte dans ses rangs une ex « gloire » de la F1, Ralf Schumacher sur Mercedes, Monsieur « Le Mans » Kristensen », des pilotes spécialistes de la discipline comme Timo Scheider (Audi), Martin Tomczyk (Audi), Gary Paffett (Mercedes) et d’autres. On trouve également deux pilotes francophones, notamment Alexandre Prémat sur Audi A4, et également le Canadien Bruno Spengler sur Classe C. Enfin, notons que deux jeunes filles font partie du peloton, Katherine Legge (Audi) et Susie Stoddart (Mercedes).

En attendant les résultats des qualifications demain, puis de la course dimanche, voici quelques clichés pris cet après-midi.

231042231045231051231054

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz