Accueil Audi DTM Brands Hatch : Di Resta de bout en bout

DTM Brands Hatch : Di Resta de bout en bout

43
0
PARTAGER

Le DTM traversait ce week-end la Manche, afin de se dégourdir les roues devant un public anglais venu nombreux à Brands Hatch, pour acclamer les 5 pilotes britanniques du plateau. Dans les garages, on pouvait apercevoir quelques personnalités de la Formule 1, Lewis Hamilton en tête,  ainsi que les co-propriétaires du team Williams, Patrick Head et Frank Williams. Paul Di Resta, l’un des pilotes Mercedes originaire du Royaume-Uni, s’est imposé après s’être élancé de la pole-position.

En arrivant sur le circuit de Brands Hatch, Audi et Mercedes comptaient chacun 3 victoires. Aucune voiture n’embarquait donc de lests pénalisant. A la fin des qualifications, Paul Di Resta, le pilote écossais de la Classe C du team AMG, s’était adjugé la pole-position, et prenait logiquement une sérieuse option pour la victoire, sur ce circuit ou doubler relève de l’exception. Sur les deux premières lignes, les Audi de Scheider et Kristensen, étaient encadrées par Di Resta devant, et Paffett derrière.

L’occupant de la pole s’élança parfaitement, accomplit le premier tour sans encombre alors que Tom Kristensen 4ème n’arrivait pas à suivre l’allure du trio de tête, et commençait à ralentir le reste du peloton.  Alexandre Prémat parti 15ème au volant de son A4 du team Phoenix, semblait avoir réussi son départ, et gagna deux positions… un départ qui aura été jugé finalement volé par la direction de course. Le Français écopa rapidement d’un passage obligé par les stands, qui ruina sa course.

A cause de la faible largeur de ce petit circuit long de seulement 1 929 mètres,  les tentatives de dépassements sont rares. Toutefois, deux pilotes s’illustrèrent par des manœuvres autoritaires. Paffett sur Kristensen pour le gain de la 5ème place, et Jamie Green qui dépassera également le Danois de la même manière que Paffett, à savoir en jouant des coudes. Une fois les deux salves de ravitaillements obligatoires passées, les pilotes n’avaient pas d’autre choix que d’attendre une erreur devant eux pour gagner des places. A 20 tours du but, Di Resta comptait une avance de plusieurs secondes et se dirigeait vers une victoire facile.

Seulement  la sortie de Mathias Lauda sur Mercedes, provoqua le déploiement de la Safety Car. 6 boucles plus tard, celle-ci s’effaça pour libérer le peloton rempli de pilotes heureux d’obtenir une chance de regagner des positions, à la suite de ce regroupement. A l’approche du second tour après la rentrée de la voiture de sécurité, un cafouillage derrière impliqua quelques voitures, avec à la clé les sorties définitives de Kristensen et Winkelhock. Immédiatement la Safety Car repris la piste, alors que la direction de course ne décompta plus l’épreuve en tours, mais en temps, avec un chrono indiquant 5 minutes avant l’abaissement du drapeau à damiers. Finalement, à moins de deux minutes de la fin, les pilotes purent couvrir deux tours sans que cela ait une incidence sur le classement final.

Nouvelle victoire de Mercedes grâce à Di Resta, accompagné sur le podium par les Audi de Scheider et Tomczyk. Au championnat, Scheider mène toujours avec 43 points devant Ekström qui compte 38 unités. Le premier pilote Mercedes pointe en 3ème position à 9 points du pilote de tête. Prochain rendez-vous sur le Circuit de Catalunya en Espagne, course après laquelle le DTM se rendra à Dijon les 10 & 11 octobre pour l’avant dernière épreuve.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz