Accueil Fiat Abarth 500 Monza par Romeo Ferraris

Abarth 500 Monza par Romeo Ferraris

95
5
PARTAGER

Avec un patronyme comme celui-ci quoi de plus logique que ce préparateur historique sur les modèles Fiat ne se penche sur l’Abarth 500 (avant qui sait peut-être ultérieurement de franchir un nouveau palier et s’escrimer sur la 458 Italia…). L’homme s’est offert un petit caprice de choix pour son cinquantième anniversaire en réalisant cette préparation nommée Monza sur la base de l’Abarth 500. 10 exemplaires seront seulement proposés (tarif inconnu). Oubliez l’Abarth 695 Tributo Ferrari et ses misérables 180 ch, cette version envoie vraiment du bois.Si elle se pare majoritairement d’une livrée blanche, l’Abarth 500 Monza signée Romeo Ferraris n’a rien d’une douce colombe. Elle délivre tout simplement la puissance de 260 chevaux soit pratiquement le double du modèle standard 1.4 l.

Cette hausse d’agrément mécanique s’explique par l’installation d’un nouveau kit turbo, une nouvelle admission, une reprogrammation de l’ECU et la greffe d’une ligne d’échappement sportive avec sortie centrale visant à améliorer le flux des gaz d’échappement. Pour transmettre la puissance au sol, on trouve une nouvelle boîte séquentielle à six rapports. En revanche, aucune indication des performances ni sur la v-max enregistrée ni sur le chrono réalisé dans l’exercice du 0 à 100 km/h. Dommage vu le poids intrinsèque du méchant scorpion rendu ici plus sauvage encore. Romeo Ferraris ponctue sa préparation mécanique par un différentiel autobloquant électronique, des organes de freinage Brembo avec disques de 280 mm ou des gommes Yokohama 205/40 accompagnées de jantes de 17 pouces. Bon après, question comportement, tenue de route, maîtrise de la puissance au sol…

A bord c’est également agréable. On trouve un mariage entre cuir blanc avec surpiqures rouges et bleues et Alcantara, des sièges baquet, le logo Monza brodé et encore, pour les dix propriétaires, la présence d’une plaque de cuivre gravée à son nom. Sacrée bombinette, non ? A quand une escapade sur l’Autodromo Nazionale di Monza ?

A lire également Francfort 2009 : Abarth 695 Tributo Ferrari.

A voir également.

Galerie Abarth 500 Monza Romeo Ferraris.

219931219935219938219941219944219947

Galerie Abarth 695 Tributo Ferrari.

219444219448

Source : Romeoferraris via Autoblog.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz