Accueil Electriques Think se rebranche officiellement en Finlande

Think se rebranche officiellement en Finlande

31
1
PARTAGER

Après la rumeur d’une délocalisation, l’officialisation des faits. Le constructeur Think vient d’obtenir le feu vert de la cour norvégienne la restructuration de sa dette. Comme prévu donc la production quitte la Norvège pour la Finlande où elle sera assurée par Valmet Automotive. L’arrivée de nouveaux investisseurs privés ainsi que l’injection d’argent, à hauteur de près de 33 millions d’euros, permettent au petit constructeur de repartir sur le bon pied.

Think retrouve le sourire après des mois et des mois de tracas pécuniaires qui laissaient au pire des cas craindre une fermeture définitive. Si les actionnaires présents restent en place, un tour de table a finalement permis de convaincre trois entreprises de se lancer dans la bataille de la citadine électrique. Ainsi aux côtés du Finlandais Valmet Automotive, on retrouve Investnor (un fonds d’investissement soutenu par la Norvège) mais aussi Ener1.

Ce dernier partenaire américain n’est pas un inconnu dans la maison Think puisqu’il est déjà son principal fournisseur de batteries. Les trois parties injecteront 32,9 millions d’euros dans un premier temps au terme de la restructuration effective.

L’usine norvégienne du constructeur va donc fermer. La production prendra alors la direction de la Finlande et le site industriel de Valmet à Uusikaupunki . Velmet (1 100 000 unités produites en 40 ans) devrait investir quelques trois millions d’euros pour assurer la production du petit modèle électrique.

L’entreprise de Finlande s’offre aussi une porte de sortie, l’interruption à moyen terme de la production des Porsche Boxster et Cayman étant prévue pour la fin de l’année 2011 (Think s’offre aussi donc un peu de prestige en prenant le relais des Porsche). La Think sera donc assemblée aux côtés de la Fisker Karma (15 000 unités par an) sans que le nombre d’unités par an de la première nommée n’ait été indiqué. La production devrait redémarrer avant la fin de cette année. Ce dont ne profiteront donc pas les ouvriers norvégiens.

A lire également. Think en voie de délocalisation, Amsterdam mise sur le marché électrique et Olé : la Think City bientôt en Espagne.

A voir également. Galerie Think City Monaco Edition.

80609806068060380598806218061880615806128063080648

Source : Think et Automotive News.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz