Accueil Actualités Entreprise Porsche : le Qatar prend 10% des droits de vote

Porsche : le Qatar prend 10% des droits de vote

41
10
PARTAGER

La fin d’un monde ? En vue de redresser sa situation financière bien mise à mal ces temps derniers, le constructeur Porsche a dû se résoudre à vendre 10% de ses droits de vote à Qatar Holding, lequel dépend du fonds souverain, Qatar Investment Authority.

Une « première » en quelque sorte, puisque que depuis 1948, date à partir de laquelle Porsche construite des véhicules sous son nom, aucune partie extérieure ne possédait de tels pouvoirs.


Une opération qui intervient alors que Porsche et VW viennent de finaliser leur fusion.


Le Qatar – pays riche en hydrocarbures au sens propre et figuré – réaffirme ainsi sa position au sein de Porsche, après avoir d’ores et déjà acquis un paquet d’options VW, une opération qui devrait permettre au constructeur allemand de dégager un milliard d’euros de cash.

Le nouvel investisseur devrait également contribuer à une facilité de crédit syndiqué destinée au constructeur de voitures sportives. L’émirat s’est ainsi engagé à apporter jusqu’à 265 millions d’euros. Il pourra néanmoins revenir sur ces « promesses » si la fusion entre Porsche et Volkswagen venait à échouer.


Son investissement total dans toutes les parties de l’accord dépasserait les sept milliards d’euros.

Qatar Holding a également précisé dans un communiqué qu’il entendait acquérir 17% des actions ordinaires de Volkswagen. Bilan des courses : il deviendrait ainsi le troisième actionnaire du nouvel ensemble automobile, après Porsche SE et le Land allemand de Basse-Saxe.


Rappelons que Porsche doit parallèlement céder à Volkswagen une participation de 42% dans Porsche AG pour 3,3 milliards d’euros environ. Il compte par ailleurs procéder à une augmentation de capital, sans doute au premier semestre 2011.


Les familles Piëch et Porsche, qui contrôlent Porsche, conserveront une participation de 35 à 40% dans la nouvelle entité.


Vendredi, Volkswagen avait indiqué que la part du Qatar dans le groupe fusionné devrait approcher les 20% au final.


Sources : Reuters, AFP


Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz