Accueil Berlines « Ecotest » Honda Civic Hybrid : mieux qu’une Insight ?

« Ecotest » Honda Civic Hybrid : mieux qu’une Insight ?

241
17
PARTAGER

Avec l’arrivée de la nouvelle Insight, Honda a rappelé au monde entier qu’il était un des pionniers en matière de motorisation hybride. Car il ne faut pas oublier que, bien qu’elle soit marginale, une déclinaison hybride de la Civic existe dans nos contrées depuis plusieurs années déjà, et reste toujours au catalogue. Similaire à l’Insight dans ses proportions et sa technologie, est-elle plus avantageuse que sa star de sœur ? C’est ce que nous allons tenter de voir en comparant leurs chiffres de consommation.

Pour cet ecotest, nous nous sommes basés sur les mêmes éléments que pour l’ecotest de l’Insight, à savoir : conduite en milieu urbain, en zone rurale, sur autoroute et sur nationale, tout en essayant d’adopter une conduite aussi écologique que possible (éviter les accélérations inutiles, anticiper les freinages, etc…) et en respectant toujours, naturellement, la législation en vigueur en matière de limitations de vitesses.

Dans un soucis d’équité, nous avons également parcouru les mêmes routes que pour l’essai précédent, mais n’avons cette fois pu profiter du mode «econ» de l’Insight (qui assouplit la gestion de la boîte CVT et réduit la puissance du couple et du moteur de 4%) ni de l’afficheur digital virant du bleu au vert lorsque notre conduite est jugée assez écologiquement responsable.

Pour une présentation complète de l’auto, je vous invite à cliquer ici pour relire notre précédent essai de la Civic Hybride, mais rappelons tout de même qu’Honda annonce une consommation de 4,3l/100km en conduite extra-urbaine et de 5,2l/100km en ville, pour une moyenne estimée à 4,6l/100km. Des chiffres sensiblement proches de ceux de l’Insight pour laquelle les consommations sont annoncées à 4,2l, 4,6l et 4,4l/100km respectivement. La Civic est un poil plus lourde que sa sœur : 1.297kg contre 1.240 mais se montre un peu plus puissante puisque le bloc 1.3 développe ici 95 chevaux (contre 88 à l’Insight) et se voit accouplé à un moteur électrique de 20 chevaux (contre 14).

Précisons encore que les consommations données sont toujours celles affichées par l’ordinateur de bord.

En ville

Notre essai urbain s’est donc une nouvelle fois déroulé dans le centre de l’agglomération bruxelloise, en prenant toujours soin de ne pas s’y trouver aux heures de grande affluence pour afficher des chiffres aussi objectifs que possible. Comme l’Insight, les enchaînement de boulevards et de tunnels parsemés de feux conviennent pleinement à notre Civic Hybride, puisque la consommation s’y situe aux alentours des 5l/100km. Mais dès que l’on s’aventure un peu plus profondément dans les dédales de petites rues et ruelles, la consommation ne cesse de grimper, pour finalement se stabiliser sur 6,4l/100km lorsque nous quittons Bruxelles. Une consommation qui, si elle reste assez mesurée pour une voiture de ce gabarit, se situe tout de même 0,3l au dessus de celle de l’Insight, mais 1,2l au dessus des chiffres officiels. Une différence donc moindre qu’avec l’Insight qui, elle, affichait un différentiel positif de 1,5l/100km.

Sur nationale

Nous prenons donc la route sur la même nationale «déserte» (en termes d’obstacles) que la dernière fois pour cet essai, avec à la clé, la même bonne surprise qu’avec l’Insight, soit une consommation inférieur de 0,1l/100km aux données constructeurs : 4,2l/100km. Mais toujours 0,1l/100km de plus que sa jeune sœur…

Sur autoroute

Malgré son gain de puissance, l’architecture IMA (Integrated Motor Assist) de la Civic n’aime toujours pas l’autoroute. Le moteur reste toujours relativement haut dans les tours, ce qui ne favorise ni le confort sonore à bord, ni la consommation, d’autant que le moteur électrique est pratiquement constamment sollicité si l’on veut maintenir une vitesse constante comprise entre 120 et 130 km/h. La consommation à l’arrivée est toujours au coude à coude avec celle de l’Insight : 5,5l/100km, alors que cette dernière affichait 5,4l.

En milieu rural

Direction «La route des Collines» pour ce nouvel essai. Avec ses côtes (parfois abruptes), ses traversées d’agglomérations, ses chemins de campagne, ses nombreux carrefours, etc, la route ne fait pas de cadeau à l’hybride. Mais une nouvelle fois, la Civic s’en sort avec les honneurs, limitant sa consommation à 5,6l/100km au terme de notre balade. C’est bien, mais toujours pas suffisant pour aller chercher l’Insight, et ses 5,5l.

Conclusion

Insight et Civic Hybride jouent définitivement dans la même cour, quoi que veuille nous faire croire Honda. D’accord la Civic propose une puissance supérieure, mais les consommations se tiennent sensiblement, puisque le différentiel le plus élevé entre les deux modèles est de 0,3l/100km. Un léger surplus certainement dû à l’absence de l’eco-assistant et du mode «econ» comme annoncé plus haut. Au final, la consommation moyenne lors de cet essai se situait donc à 5,43l/100km, 0,16l/100km supérieur à celle de l’Insight donc. Une différence que l’on peut qualifier d’insignifiante.

Le choix de l’un ou l’autre modèle se fera donc selon d’autres critères : le design (sur lequel nous pourrions discuter longuement), la puissance supérieure de la Civic (même si à l’usage on en ressent pas vraiment l’effet), l’aspect «moderne» et le côté nouveauté de l’Insight, ou encore les aspects pratiques. Sur ce dernier point, la nouvelle venue l’emporte haut la main. Car en plus de disposer de cinq portes grâce au large hayon et d’un coffre plus vaste (408l contre 350), celui-ci est modulable grâce à la banquette arrière rabattable, ce qui n’est pas le cas dans la Civic.

Pour elle, l’Insight a encore son prix, puisque sa version la plus huppée est tarifée à 21.190 euros, quant la Civic débute à 25.350 euros.

A lire également :
Ecotest Honda Insight : vraiment économique ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz