Accueil Mini Tokyo Special Import Car Show 2009 : happy birthday Mini !

Tokyo Special Import Car Show 2009 : happy birthday Mini !

284
1
PARTAGER

La Mini a 50 ans, et les festivités se succèdent pour celle qui reste une des voitures les plus importantes de l’histoire. Les Japonais, grands utilisateurs de toutes petites voitures, ne sont jamais restés indifférents au charme de la création de Sir Alec Issigonis et en 2009 la légende est bien vivante. Pour fêter l’événement, le Tokyo Special Import Car Show avait ouvert une section réservée aux spécialistes de la Mini au Japon, ce qui nous a valu d’admirer quelques beaux exemplaires, ce dont on ne saurait se lasser. Pour le plaisir, voilà une petite revue d’effectifs.

La voiture en ouverture de cette note est un exemple typique de ce qu’on peut voir régulièrement dans les officines spécialisées qu’on trouve dans tout le pays : une Mini préparée, très sérieusement, pour la compétition. Il ne s’agit pas de compétition historique. Plus simplement, dans l’esprit des courses de clubs, de faire une Mini qui va vite, plus vite que celle des copains. Notez les élargisseurs d’ailes en carbone et la tuyauterie moderne.

Autre Mini de course, celle au couleurs du team Wedssport. Les amateurs sport auto japonais auront reconnu cette livrée qui orne à l’identique la Lexus IS 350 engagée en Super GT. Même le numéro est identique.

Celle-ci par contre est historique. Il s’agit de la voiture de Paddy Hopkirk au Monte-Carlo… 1994. Le célèbre couple de l’édition 1964 avait été reformé pour célébrer les 30 ans de cette victoire, et la voiture avait fini à la 60ème place au général. Elle était exposée par l’entreprise qui importe les pièces détachées de British Motor Heritage Ltd au Japon. Le responsable expliquait que le Japon était le désormais le premier marché pour BMH pour les pièces Mini, devant la Grande Bretagne. Et assurait, accoudé à une coque toute fraîche, pouvoir assembler sans problème une voiture complète à base de pièces neuves. On ne s’offusquera donc pas des expérimentations du type de cette « silhouette » d’un noir mat très contemporain:

ou de cette Clubman choppée façon boîte aux lettres:

Si vous préférez les authentiques anciennes, il y avait aussi, telles ces deux exemples immaculés tout droit sortis des années soixante:

Ou, plus exotique, cette exquise paire orange idéale pour les vacances :

Et pour les amateurs de nostalgie, il y avait de quoi décorer son garage:

On se croirait à Rétromobile, sauf pour une spécialité typiquement japonaise : l’hommage/déguisement. Voici donc la « Chibi Cooper », basée sur une voiture déjà très inspirée de la Mini, la Daihatsu Mira Gino, une génération avant celle que nous connaissons en Europe sous le nom de Trevis. Une nouvelle calandre, de nouveaux détails, des Minilite et la ressemblance est encore plus nette:

Et pour pouvoir faire une comparaison directe, la Daihatsu était présentée au beau milieu de ses inspiratrices

Pour terminer, une autre Mini typiquement japonaise, couverte de graphiques issues d’une Manga. A Tokyo comme à Silverstone, la Mini ne les fait pas, ses cinquante ans. Happy Birthday !

Lire également:
Tokyo Special Import Car Show 2009 : plein la vue
Tokyo SIS 2009 : tous les goûts sont dans la nature

209055209058209061209064209067209070209076209082209085209088

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz