Accueil Actualités Entreprise Renault : 2,7 milliards d’euros de perte au premier semestre

Renault : 2,7 milliards d’euros de perte au premier semestre

27
1
PARTAGER

Confirmation que malgré les prêts de 3 milliards d’euros accordés aux deux groupes, la crise se fait bien sentir sur le plan financier au sein des constructeur français. Après PSA Peugeot Citroën hier a avoir fait état d’une perte nette de 962 millions d’euros, c’est au tour de la firme au losange de dévoiler ses comptes à la clôture de la même période que ce premier semestre. Le résultat est pire chez Renault avec 2,7 milliards d’euros de pertes, un repli il est vrai notamment expliqué par les pertes de ses entreprises associées. Soit quand même une chute abyssale par rapport au premier semestre 2008 période durant laquelle Renault affichait un résultat positif de 1,8 milliard d’euros.

Le directeur général délégué de Renault, Patrick Pelata, ne tourne pas autour du pot. « Renault a été très sévèrement couché par la crise« , peut-on lire dans le communiqué de presse du constructeur. En effet, les pertes pour le premier semestre se chiffrent à 2,7 milliards d’euros.

Dans le détail, le résultat seul de Renault n’est pas autant dramatique puisque ce bilan est grêvé par les pertes de Nissan à 1,2 milliards d’euros, de AB Volvo à 196 millions d’euros ou D’AvtoVAZ à hauteur de 182 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires du Losange recule de 23,7 % à 15,91 milliards d’euros. Toutefois, malgré ces chiffres, la situation s’est fortement moins dégradée sur le deuxième trimestre que le premier avec des replis successifs de 16,9 % contre 30,8 %. La part de marché (au niveau mondial) n’a pas évolué restant à 3,7 % ceci constituant toutefois « un résultat inférieur aux prévisions » reconnaît Patrick Pelata. Dans le même temps les stocks continuent à baisser et la valeur du cash-flow affiche un chiffre positif à 848 millions d’euros.

Perspectives pour la seconde partie de l’année ? Le groupe « revoit ses ambitions » à 57 millions d’unités soit finalement un recul de 12 % contre les 15 % prévus itinialement ce en tablant notamment su un marché européen redressant peu à peu la barre et bouclant 2009 sur un repli global de 8 %. Les chiffres de la nouvelle Mégane, des nouveaux Scenic et de la Clio III seront alors étudiés à la loupe afin de confirmer cette prévision de tendance.

A lire également. PSA Peugeot Citroën : 962 millions d’euros de perte au premier semestre.

A voir également. Galerie Essai Renault Mégane Estate.

207749207752207755207713207716207719207722207725207728207731

Source : Renault.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Renault : 2,7 milliards d’euros de perte au premier semestre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
T
Membre

seul différence, Renault n’a pas de dettes, au quasi pas, à l’inverse de PSA, comme Toyota possède un trésor de guerre énorme, d’ou leur succès hybride, à pouvoir investir en recherche et tenir longtemps avant que cela ne prenne.

wpDiscuz