Accueil Actualités Entreprise Opel : GM renoncerait à son option d’achat

Opel : GM renoncerait à son option d’achat

30
3
PARTAGER

Chouette, énième épisode dans le feuilleton General Motors / Opel (mieux qu’une saga de l’été télévisée). Comme vous ne devez souffrir d’aucune lassitude à en suivre quasi quotidiennement le déroulement, voici donc le dernier fait marquant (avant la suite bien sûr). La cession d’Opel par le constructeur US semble désormais plus se rapprocher d’une solution RHJ International que du dossier initialement acquis par Magna. Sauf que Magna aurait obtenu une gain de cause dans l’une de ses exigences ouvrant alors la porte à son possible retour en grâce (ceci devant alors se traduire par un dossier réactualisé prochainement présenté).

Pour résumer simplement, le constructeur américain aurait renoncé à son option d’achat, laquelle lui aurait permis de reprendre sa filiale allemande une fois redressée. C’était l’un des points importants dans la demande de Magna et de ses partenaires. Un bon point pour eux donc.

Pour mémoire concernant le montage, à la fin du mois de mai, General Motors et le gouvernement allemand avaient annoncé (bien trop vite) un accord initial passé avec Magna prévoyant une cession à 55 % du capital à Magna et Sberbank (précisément 20 % d’un côté et 35 % de l’autre) quand GM en conservait 35 % et les salariés en obtenant 10 %. Depuis on l’a lu à maintes reprises, la signature effective n’avance pas. Recule même tous les acteurs invitant les repreneurs à revoir et améliorer leur dossier pour prétendre au rachat d’Opel. Bref, comme on le répète ces dernières semaines : à suivre.

A lire également. Magna reprendra Opel et GM et RHJ International finalement proches d’un accord pour Opel ?

Source : Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz