Accueil Cabriolet Le conducteur du jour: Vice Miami

Le conducteur du jour: Vice Miami

491
17
PARTAGER

Ambiance Deux flics à Miami aujourd’hui! La série TV des années 80, bien sur. Celle où l’on veut nous faire croire que des inspecteurs de police roulent en Ferrari et portent des costumes Gianni Versace. Pas le film avec un pseudo-rappeur et un drogué. C’est en cherchant un distributeur de billets (donc 100% hasard) que je suis tombé sur cette Ferrari 365 GTS/4 « Daytona » noire, comme dans la série.

A l’époque, Ferrari désignait ses voitures par la cylindré unitaire du moteur. La 365 dispose donc d’un V12 de… 4390cm3 de cylindrée (apparemment, les maths, c’était en option.) D’où d’inévitables problèmes d’homonymie avec les 365 GTB/4 et 365 GTS/4 « Daytona ». La 365 GTB/GTS n’était qu’une version 4,4l de la vieillotte 275GTB/GTS. La 365 GT4 est la première née de la famille 400/412. Quant à la 365 GT4 BB, qui succéda à la « Daytona », elle dispose d’un 12 cylindres à plat de même cylindrée.

Avec la 275 GTB, Ferrari avait pêché par excès de conservatisme face à Lamborghini et Maserati. La 365 GTB/4 (« B » comme « berlinetta », S comme « spyder ») de 1968 devait repositionner la marque dans les GT hautes performances. Elle fut surnommée « Daytona » en hommage au triplé des 330 P4 aux 24 heures de Daytona 1967. Comme souvent, Ferrari avait choisi le salon de Paris pour dévoiler sa création.

Commercialement, ce fut un succès (environ 1 400 véhicules en 5 ans.) Sportivement, la Daytona glana quelques victoires (notamment la « Carrefour » de Claude Ballot-Lena, vainqueur de sa catégorie au Mans en 1972 et 1973.) Mais en terme de charisme, la Miura la battit à plates coutures. Encore une fois, Ferrari avait été trop timide, privilégiant le moteur longitudinal à l’avant, alors que le taureau de Sant’Agatha Bolognese avait un moteur transversal central arrière.

Concernant la voiture d’aujourd’hui, on peut se demander si c’est une vraie. Scaglietti n’aurait conçu que 122 GTS/4. Mais a posteriori, de nombreuses GTB/4 firent connaissances de la tronçonneuse Outils Wolf. Sans oublier les répliques sur base Corvette C3 (comme celle de la série Deux flic à Miami.) Déjà, on peut lui retirer pas mal de points pour l’écusson « Scuderia Ferrari » sur l’aile avant, totalement anachronique.

A lire également:
Les Ferrari de deux flics à Miami
Voitures de films: ça n’est que du cinéma

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz