Accueil Constructeurs John Bolster et la Bloody Mary Special

John Bolster et la Bloody Mary Special

288
2
PARTAGER

l’Anglais John Vary Bolster (1910-1984) était un journaliste auto et un commentateur de Grand Prix. Dans les années 30-40, il courrait avec sa propre voiture de course, la Bloody Mary Special.

Cette voiture est née en 1929. Il l’a construite avec l’aide de son frère Richard, autour de deux moteurs 1000cm3 de motos Jap.

Les moteurs Jap étaient fréquemment utilisés dans les cyclecars. L’originalité de Bolster est d’installer deux bicylindres sous le capot de sa spéciale.

Il court un peu partout sur l’île, y compris à Donington et Brooklands. Mais en 1938, les « spéciales » sont bannies des circuits, alors il se concentre sur les courses de cotes.

Après la guerre, il ressort la Bloody Mary Special, équipée cette fois de quatre moteurs Jap, gavés à l’éthanol.

Le bricolage est assez artisanal. Faute de démarreur, la Bloody Mary Special s’élance à la poussette et parfois, l’un des quatre moteurs refuse de se réveiller.

Bolster déclare par ailleurs que sa voiture « a l’air d’autant apprécier l’alcool que son propriétaire ».

En 1949, il s’aligne au tout premier Grand Prix de Grande-Bretagne disputé à Silverstone. Pour l’occasion, il a loué une ERA à Peter Bell. Il est victime d’un grave accident et il décide de remiser son casque.

Bolster n’abandonne pas pour autant les circuits. En tant que journaliste d’Autosport, il couvre de nombreuses courses. On le repère facilement sur les photos avec sa moustache et son deerstalker.

Ici, en 1958, Bolster (deuxième en partant de la droite) rédige un publi-reportage article sur « les progrès d’Elva ».

Là, avant un Grand Prix où il officiait comme commentateur, il passe derrière la Cooper de Bruce McLaren:

Dans cet essai de Reliant Scimitar GTE par Autosport, en 1970, on le reconnait au volant. Notez qu’il ne se découvre pas pour conduire!

Dans le magazine, il est le « monsieur technique ». Aujourd’hui, dans sa remise annuelle de prix, Autosport décerne désormais un « trophée John Bolster de la réalisation technique ».

Il signa de nombreux livres, dont un consacré aux « speciales » Anglaises des années 30. En couverture, on peut d’ailleurs le voir au volant de la Bloody Mary Special:

John Bolster est mort en 1984. Mais la Bloody Mary Special existe toujours:

Source:
Vintage Sports Car Review

A lire également:
Violette Morris: du rose au brun
Dick Seaman: malgré lui

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz